Communiqué d’IBUKA Europe : TPIR Arusha dans le collimateur
Publié le 19-02-2013 - à 18:55' par IGIHE

La Section Europe du Collectif d’Associations de Protection des Droits des Rescapés du Génocide des Batutsi du Rwanda de 1994 déclare ne pas avoir tout dit sur les dysfonctionnements de la machine judiciaire internationale d’Arusha.

Elle la soupçonne sérieusement d’être à la solde d’idées ou de groupes à idées qui lient justice et politique au point de tomber dans le négationnisme de ce triste génocide catastrophique par sa célérité à tenter d’efface une espèce humaine en rien que 90 jours.

IBUKA Europe pense que la raison humaine, spécialement celle des juges d’Arusha qui ont osé innocenter de grands promoteurs de ce génocide, présentement deux ex-Ministres Justin Mugenzi (Industrie et Commerce) et Prosper Mugiraneza (Education), ne peut pas trébucher dans une affaire pareille.
Le Communiqué ci-dessous en question est daté du 14 février 2013 :

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!