Une 4ème retraite des chefs des Etats membres de la EAC : Infrastructures et santé

Redigé par IGIHE
Le 25 octobre 2017 à 07:29

Le Secrétariat Exécutif de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC) a annoncé la tenue d’une retraite des Chefs d’Etats des pays membres de la EAC pour ce vendredi 27 octobre à Kampala/Uganda. Cette retraite se penchera principalement sur le développement des infrastructures et les investissements dans le secteur de la santé dans le cadre du renforcement des efforts pour la promotion de la famille, l’atteinte des Objectifs de développement durable dans les secteurs santé et infrastrucctures (...)

Le Secrétariat Exécutif de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC) a annoncé la tenue d’une retraite des Chefs d’Etats des pays membres de la EAC pour ce vendredi 27 octobre à Kampala/Uganda. Cette retraite se penchera principalement sur le développement des infrastructures et les investissements dans le secteur de la santé dans le cadre du renforcement des efforts pour la promotion de la famille, l’atteinte des Objectifs de développement durable dans les secteurs santé et infrastrucctures et la vision 2063 .

Parallèlement à cette rencontre, il se tiendra à Kampala un conseil ministériel de la EAC qui accueillera 1000 participants y compris les ministres et autres partenaires. Les thèmes seront les mêmes que celle de la retraite des Chefs d’Etat : investissements en matière de santé, des débats entre investisseurs et etdonateurs en matière de santé. Il sera également organisé une exposition internationale.

Le communiqué du Secrétariat Exécutif émis à cet effet parle de la tenue de cette rencontre comme une opportunité pour la région est africaine de lutter contre la prolifération d’épidémies de paludisme, VIH-Sida et la tuberculose mais aussi les maladies qui attaquent les nourrissons et les mères, les maladies non contagieuses comme l’hypertension, le diabète, le cancer et autres causées par les changements climatiques.

Cette retraite des Présidents vient aussi faire un bilan des activités conclues au cours de la 3ème retraite précédente du 29 novembre 2014 à Nairobi/Kenya qui avait fixé les priorités de développement des infrastructures communes entre les Etats. Le communiqué du Secrétariat EAC rapporte que les temps actuels sont opportuns pour le démarrage de ces projets, que la retraite examinera les modalités de leur mise en exécution avec préalablement la conception de politiques sectorielles y afférentes, la mobilisation des fonds pour le démarrage des activités et le dépassement des défis qui ont été constatés au cours de la 3ème Retraite des Présidents. Sous examen, les méga projets comme la construction du chemin de fer traversant tous les 6 pays membres, les ports et routes maritimes, l’énergie électrique et la gestion du réseau urbain de circulation aux fins de désengorgement des chaussées et avenues urbaines et le renforcement de capacité pour une bonne gestion des ports maritimes et secs.

Au cours de cette quatrième retraite, il sera aussi examiné une autre recommandation de la précédente retraite dont le développement du trafic aérien. Avec le Conseil des Ministres des pays membres de la EAC, les pays pourront exposer leurs projets de l’heure devant les investisseurs et partenaires qui auront l’opportunité de les appuyer financièrement.

Au cours de la deuxième retraite des Chefs d’Etat EAC de 2012, la première ayant eu lieu en 2008 ; il a été convenu que celle-ci aura toujours lieu tous les deux ans.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité