IGIHE.com \BB Politique
Démission d’Agnès Binagwaho du Ministère de la Santé : une personnalité controversée
Publié le 12-07-2016 - à 14:42' par IGIHE

Un Communiqué du Premier Ministre de ce 12 juillet 2016 annonce l’arrêt des fonctions de ministre de la santé à l’endroit du Dr Agnès Binagwaho. Le Communiqué précise que conformément à la Constitution de 2003, c’est le Président qui démet comme il nomme les ministres.

Cette pédiatre auteure de plusieurs articles dans les revues médicales internationales quitte ses fonctions de ministre de la santé qu’elle occupait depuis 2011.

Les visiteurs du site IGIHE Kinyarwanda ont réagi avec la plus grande satisfaction de cette démission montrant que cette dame a oublié, tout au long de ses fonctions de ministre,de soigner son image auprès de ses collègues et de ses subalternes.

"Merci Monsieur le Président. Tu fais beaucoup de surprises positives, mais celle-ci est la meilleure. Pour avoir écarté Binagwaho, nous vous en sommes reconnaissant..."

"Tu t’es mal comporté tout au long de tes fonctions. Tu as dénigré les gens. Tu as construit un système impossible dans le secteur de la santé. Ta démission forcée a été accueillie par un ouf de soulagement partout dans la ville de Kigali juste dans les coins ruraux les plus reculés...", écrit ce visiteur qui réagit au renvoi de cette dame qui, contrairement à cette déclaration, a reçu des prix internationaux dont Roux Prize de 100.000 $ pour l’amélioration des indicateurs de la Santé au Rwanda et un autre pour la lutte pour la réduction drastique du taux de mortalité infantile au Rwanda.

Mais il y a aussi des appréciations, certaines, positives des prestations de la docteure. D’autres sont mitigées :

"Elle a fait de grandes réalisations. Mais il y a aussi celles qui n’ont pas été positives. Cela est Normal....", Umukirisitu.

"Vous lui reprochez ses exigences au travail. Elle ne vous permettez pas de faire des prestations rémunérées en dehors de vos postes de travail. En tout cas, cela n’est pas négatif... Vous lui reprochez de vous avoir surveillé de très près" (Eric Mugabo).

Il faut dire que Madame Binagwaho est également critiquée pour ne pas s’être prêtée à la langue vernaculaire, le Kinyarwanda.

Beaucoup de visiteurs ont relevé ceci comme un défaut montrant qu’ils ne respectent pas la liberté individuelle.

Bref voici une personnalité mitigée qui a tenté avec un certain effet de bousculer les mentalités rwandaises conservatrices. Elle est en fonctions officielles depuis les années 2002 au cours desquelles elle a occupé différents postes dans le domaine de la santé avant, en 2008, d’être nommée à la Commission de Lutte contre la SIDA, puis en 2011, Secrétaire permanente au Ministère de la Santé, et enfin Ministre de la Santé en 2012 jusqu’à ce jour.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!