Un haut niveau de 43 lauréats de l’Académie politique du Forum des Partis

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 13 mars 2017 à 11:57
Visites :
56 2

HUYE :Ce dimanche 12 mars 2017 a lieu une cérémonie de remise de certificats aux 43 jeunes cadres des partis politiques agréés dans le pays. Ils viennent de terminer avec satisfaction à l’Hôtel Bonni Concili de Huye une session d’une semaine de formation de l’Académie politique du Forum des Formations Politiques Agréées au pays (NFPO). Ici tous les onze partis membres du Forum ont donné chacun 4 candidats à cette formation.

« C’est la formule consacrée tous les ans depuis 2011 date à laquelle nous avons ouvert cette Académie. Chaque parti membre recrute dans ses rangs 4 jeunes gens ; deux jeunes hommes et deux jeunes filles de niveau universitaire. Nous avons déjà formé à ce jour 1073 jeunes gens aux pratiques et à la science politiques grâce au soutien d’un institut américain dénommé NDI (National Democracy Institute). Pour le moment notre sponsor est le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) », a déclaré Oswald Burasanzwe, le Secrétaire Exécutif du NFPO alors qu’il introduisait l’invitée d’honneur, l’honorable Mwiza Espérance (FPR/Front Patriotique Rwandais), Vice-Présidente du Forum à venir faire son allocution de clôture officielle de la session et de distribution des certificats de participation aux lauréats.

« Vous avez satisfait aux enseignements vous prodigués. Le pays attend de vous d’être des acteurs des changements dans les jeunes mais aussi dans la société en général », a dit Mme Mwiza qui, plus tard, confiera à la presse que les gens qui ont subi la formation de cette Académie sont un creuset dans lequel les partis puisent leurs dirigeants. Elle a affirmé qu’elle aussi est passée par cette Académie.

Mwiza Espérance, Vice Présidente du NFPO et Députée FPR au Parlement Rwandais

« Nous attendons beaucoup de ces jeunes gens que nous envoyons tous les ans à l’Académie depuis notre décision de rejoindre le NFPO », a confié Jean Claude Ntezimana, Secrétaire Général du DGPR (Democratic Green Party of Rwanda) avant d’ajouter :

« D’abord ceux qui adhèrent à notre parti – nous avons plus de 200.000 membres- viennent par conviction idéologique. Ensuite quand ils subissent cette formation, ils sont complets politiquement. Quand dans nos réunions de parti quelqu’un fait des absences remarquées, nous le remplaçons par un jeune lauréat de cette Académie ».

Le Secrétaire Général du Parti des verts qui avait lui aussi fait le déplacement de Huye trouve que cette formation est importante pour connaître le fin fond de l’histoire mouvementée du Rwanda et des méthodes de gouvernance possibles.
« Le fait que les jeunes viennent de tous les partis politiques agréés dans le pays et qu’ils s’accordent ou ne s’accordent pas sur un point ou sur un autre, cette façon de cultiver la tolérance des idées d’autrui, il y va de l’intérêt national. Avant de fonder cette Académie nous avons approuvé les grandes lignes du programme d’enseignement. Les syllabus exploités par les enseignants ont aussi été approuvés par tous les partis politiques. Sur ce point il n’y a aucun malentendu. Par contre, une seule question viendrait de la façon dont le formateur dispense ces cours », a-t-il ajouté appréciant dans l’ensemble la qualité de la formation donnée aux lauréats, eux-mêmes finalistes des universités.

« Ces jeunes lauréats ont affiché un niveau très élevé tout au long de leur formation. Ils maîtrisent parfaitement le « Communication Skills » qui est la ‘Bible’ du politicien. Ils ont fait montre de culture générale dans son volet de situation politique internationale. Ce sont de vrais aspirants politiciens », a annoncé satisfait le Dr Alfred Ndahiro, parlant au nom de l’équipe des formateurs.

Dr Alfred Ndahiro, Conseiller à la Présidence de la République, doyens des experts amateurs de l’Académie.

« 

Quelques-uns des Cours dispensés au cours de cette formation
1. Political ideology, Nature and Function of Political Mobilization in Democracy
2. Political Philosophy and National Consciousness ; Case of Rwanda
3. International Politics and Regional Integration
4. Political History of Rwanda
5. Nation State, Patriotism and Panafricanism
6. Strategies to fight Genocide Ideology and Denial
7. Organizational Structure of Political Mobilization and NFPO Functionning
8. Political Mobilisation and Party programs Formulation
9. Public Policies and Good Governance- The Role of political Mobilisation
10. Political Leadership and Change management
11. Art of Political Negotiation and Political Conflict Resolution

 »

Du côté des participants, tout le monde est satisfait et de la qualité des cours et de celles des experts qui ont passé avec eux toute une semaine de débats autour des questions transversales d’intérêt national dont les causes du génocide des Tutsi de 1994 et l’exclusionnisme, la démocratie, l’éthique du politicien, l’indépendance économique, les valeurs de la société rwandaise…

« Ce que je tire de cette formation ? Tout au long des débats, nous avons acquis des outils nous permettant de faire des analyses justes sur les zones d’ombres de l’Histoire du Rwanda », confie le lauréat Eugène Nzeyimana, enseignant dans un Groupe Scolaire de Gisagara et Commissaire à la Bonne Gouvernance dans une cellule locale du FPR. Deux jeunes filles du PS IMBERAKURI Alphonsine Kayigire, 23 ans, étudiante en 4ème Microbiologie à l’Université du Rwanda Campus de Butare, et Charlotte Mukeshimana, 20 ans, Finaliste des Humanités, insistent sur le fait qu’elles ont gagné en outils intellectuels leur permettant d’instiller le changement de mentalités dans leur entourage.

Zamuda Nyirabamporeze, 20 ans, membre du PDI (Parti Démocratique Idéal) fréquentant l’Université Catholique du Rwanda/ Save quant à elle trouve que l’art oratoire lui manquait, cet art de convaincre et de persuader.
Elle promet qu’elle va utiliser les méthodes apprises pour exceller dans ses études tout en étant un modèle du changement de mentalités pour une plus grande productivité économique et une ouverture démocratique saine.

Tous les jeunes lauréats interrogés ont loué un niveau élevé de transmission de la matière par les experts qui ont animé la formation tout au long de la semaine du 5 au 12 mars 2017 dans un cadre approprié qu’est le motel des religieuses de Taba Mater Boni Concilii.

« Cette formation a fait évoluer ma capacité de concevoir la politique. Il est intéressant de savoir quels sont les comportements que doit afficher un politicien. Le ‘spirit’ du politicien qui pensait opposition… , actuellement ce qui compte dans l’environnement politique rwandais c’est l’engagement de l’acteur politique qui se demande… ‘quelle contribution dois-je apporter à l’arène politique pour aller de l’avant’ », a dit Paterne un autre jeune lauréat de cette Académie du Forum résumant bien l’esprit qui a animé une formation soucieuse de voir la classe politique rwandaise s’accorder sur des questions transversales et pouvoir ainsi appliquer leurs lignes idéologiques promouvant leur indépendance d’action dans l’esprit du consensualisme politique très souhaité dans l’arène politique officielle rwandaise.

La cérémonie de cloture de la session en images :


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité