Un 12e Congres national des enfants:Le Premier Ministre fustige une education sexuelle imparfaite

Redigé par NDJ
Le 8 décembre 2017 à 06:59

Le Premier Ministre, Dr Edouard Ngirente, a procédé au lancement du 12ème Congrès National des Enfants qui s’est déroulé ce 8 décembre 2017 dàKigali et a rassemblé 499 délégués venus de 30 districts du pays.


La rencontre était placée sous le slogan : “une education correcte : une base fondamentale pour le Rwanda que nous souhaitons”.

Le Premier Ministre a prononcé une allocution de circonstance appelant parents, éducateurs, dirigeants à différents niveaux à se souvenir qu’ils ont des responsabilités et devoirs d’éduquer tous les enfants sans distinction.

Il a particulièrement insisté sur une synergie de strategies à adopter pour solutionner des défis majeurs de la société rwandaise concernant des mineures qui portent des grossesses non desires, des enfants qui s’adonnent àla consummation de drogues et la question des enfants qui abandonment l’école ou qui ne passent pas les tests de fin de cycle primaire pour des raisons qui ne sont pas claires.

Une litanie de chiffres

Le Premier Ministre a particulièrement insisté sur la question de viol de mineures qu’il faut impérativement éradiquer dans la société rwandaise.

“En 2016, a-t-il dit, il a étédénombré17.500 grossesses non desirées portées par les jeunes filles pubères âgées entre 16 et 19 ans. Elles ont eu un impact negative sur ces dernières dont les abandons scolaires. Autre défi concernant les enfants de sexe feminine, il est dénombré 146.000 qui s’adonnent à des professions non honorables”, a dit le Premier Ministre ne précisant pas qu’il s’agit de l’industrie du sexe.

“Les enfants, c’est l’espoir d’un avenir radieux du Rwanda”, a insisté Dr Ngirente dans une sorte de recommendation de parfaire leur éducation comme un sérieux leg afin de mieux gérer les affaires sociales du pays à la retraite de la generation de leurs parents.

Les 488 délégués des enfants venus de tous les coins du pays représentaient aussi les categories d’enfants handicapés et d’enfants réfugiés vivant dans tous les camps de réfugiés du pays.

“Nous nous engageons à afficher un comportement exempt de tout vice de vagabondage, vagabondage sexuel, de consummation de drogues. Nous nous engageons à sensibiliser les enfants que nous representons ici à adopter des attitudes et comportements d’enfants bien éduqués’,a dit un délégué des enfants.

Les travaux de ce Congrès vont débattre des idées et doléances émises par les enfants de tout le pays au cours des rencontres d’enfants de novembre dernier depuis la cellule jusqu’au district.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité