Talk show PSD, PL et Green Party sur la présidentielle d’Août : le creux idéologique

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 5 juin 2017 à 06:04
Visites :
56 2

Les orateurs du Jour

Ce dimanche 4 juin 2017 de 16.00 à 18.00, un talk show a été organisé à l’hôtel Méridien de Kacyiru en Vill de Kigali par MIC/Media Impact Communities pour montrer les signes avant coureur pour l’élection présidentielle d’Août prochain.

Trois partis : le PSD/Parti Socio Démocrate, le PL/Parti Libéral et le Green Party ont répondu à l’invitation. Le PSD était représenté par le Dr Jean Chrysostome Ngabitsinze, le PL par Hon. François Byabarumwanzi, 2ème Vice Président du parti et par Jean Claude Ntezimana, le Secrétaire Général, qui représentait le Parti des Verts rwandais.

Plus d’une vingtaine de journalistes avaient été invités pour animer ce débat qui était retransmis en direct au public par les radios privées locales ISANGO Star, INKORAMUTIMA, Voice of Africa, Contact FM émettant en fréquence modulée sur la Ville de Kigali et ses alentours et ISANGANO sur le district de Karongi (ouest) et son voisinage.

Soutien ferme et report des voix PSD, PL au candidat FPR, Paul Kagame

Les journalistes n’ont pas donné du repos aux politiciens Ngabitsinze et Byabarumwanzi qui tentaient de justifier pourquoi leurs partis ont décidé de soutenir la candidature d’un candidat Paul Kagame du FPR.

“Nos relations (PSD) avec le FPR sont anciennes. Elles vont loin même dans la longue période de la guerre de Libération de (1992 à 1994). Et puis le FPR est resté fidèle à notre amitié. Les circonstances actuelles sont telles que ce n’est pas le moment de nous opposer à lui”, a dit le Dr Jean Chrysostome justifiant le fait que le Congrès du PSD d’hier samedi 3 juin, ait pris la decision de ne pas aligner un candidat issu du PSD pour ne soutenir que la candidature du Président Paul Kagame pour un troisième septennat qui doit expirer en 2024.

Hon. François Byabarumwanzi
Du côté du PL, celui-ci venait une heure avant de décider, à l’instar du PSD, de ne pas compétir en août prochain, “Notre candidat est Paul Kagame du FPR. Nous venons de faire ce choix sur cet homme d’Etat pour ses hauts-faits : le fait d’avoir arrêté le genocide, sa ferme gestion de la sécurité du pays et son doigté dans la transformation profonde de la société rwandaise, son sens de l’unité et de la reconciliation…”, a déclaré le député Byabarumwanzi.

A la question de la Directrice du journal UMURABYO qui demandait pourquoi ces deux partis ne montraient pas de l’ambition pour le pouvoir,

“Mais Madame, le Pouvoir nous l’avons. Vous ne nous voyez pas dans la coalition gouvernementale où nous occupons des postes importants députés, Ministres, … ?”, a rétorqué le depute et 2ème Vice président du parti PL François Byabarumwanzi fier de voir son parti PL figurer en bonne position dans la coalition avec le FPR, parti moteur du Gouvernement.

Jean Claude Ntezimana, SG de Green Party
Consensualisme affiché par le PL et PSD vs opposition plate du Parti des Verts

Un journaliste demande au Secrétaire Général du Parti Démocratique Ecologique Rwandais, Jean Claude Ntezimana, si le fait que le PSD et le PL se coalisent avec le FPR ne fera pas que le Parti écologique perde sur toute la ligne les élections d’Août prochain ; ce parti ayant annoncé officiellement qu’il briguera la candidature présidentielle d’août prochain.

“Au contraire, a-t-il dit, nous resterons deux sur le terrain des élections. Cela nous convient”.

Le journaliste d’IGIHE montre au créneau pour montrer que ce parti des Verts rwandais brandit l’opposition comme si cela suffisait pour entrer dans la campagne présidentielle, que le Parti des Verts rwandais confound la notion de l’opposition avec l’idéologie qui gouverne tout parti politique.

“Notre idéologie est celle qu’ont tous les partis écologiques du monde”, a dit le Secrétaire Général, Jean Claude Ntezimana, montrant qu’il fait fausse route sur toute la ligne, que la lutte politique de ce parti risque de ne pas prendre la couleur locale se contentant de lutter pour la démocratie formelle et jamais des questions-défis essentiels intéressant le quotidien de la population.

Dr Jean Chrysostome Ngabitsinze
Aux trois orateurs du jour, il a été reproché à leurs partis respectifs de manquer de fond idéologique.

“Vous avez vous le PSD et le PL de bonnes lignes idéologiques que vous proposez sur vos portails websites. Malheureusement quand il en vient à les mettre en pratique dans les masses de vos adherents, vous les abandonnez au profit du FPR qui est obligé de les assumer”, est ainsi intervenu le journaliste d’IGIHE ne trouvant pour toute réponse de la part du Vice Président du PL que leur idéologie politique est mise en action dans toutes les sphères de prise de decision nationale où le PL est représenté.

Le politicien a vite compris que cette sortie n’était pas adroite. Il acceptera que rarement son parti aura fait des communiqués de presse témoignant son soutien,son plaidoyer à la Fédération du Secteur Privé, le Patronat rwandais.
Bref, les partis politiques rwandais, la plupart d’entre eux ne savent pas se faire des classes sociales rwandaises bien que naissantes des bastions sur lesquels ils basent leurs programmes.

Les Journalistes dans la salle
Tout au long de ce Talk Show, les partis PL et PSD montreront que le consensualisme politique tel qu’adopté comme mode de gouvernance du Rwanda sied à une société rwandaise qui sort à peine des égarements mortels qu’ont occasionné les politiciens véreux sous les deux régimes ethnocentristes precedents.

C’est tout le contraire de Jean Claude Ntezimana qui a fait le chantre de l’opposition comme mode de gouvernance permettant une alternance possible. Cependant, ce politicien croit devoir lutter pour que la loi sur les partis politiques accepte que tel out el parti puisse recevoir des dons étrangers.

C’est ici qu’atteint d’infantilisme politique, ce Parti écologique rwandais ne mesure pas le danger de dépendence de l’étranger portée par une arène politique nationale avec toutes les influences souvent négatives de la part de ces lobbies et autres donateurs occidentaux sur la vie socio politique et économique du pays.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité