IGIHE.com \BB Politique
RDC : pour la Dynamique de l’opposition, Joseph Kabila est « le vrai problème du pays »
Publié le 8-08-2016 - à 09:34' par IGIHE

La Dynamique de l’opposition estime que le président de la RDC, Joseph Kabila, est « le vrai problème » du pays à la suite de son annonce de l’organisation des élections après l’enrôlement des électeurs. Au cours d’une conférence de presse tenue samedi 7 août à Kinshasa, le modérateur de cette plateforme, Freddy Matungulu l’accuse de haute trahison et d’instrumentaliser les institutions de la République.

« La Dynamique s’étonne que M. Joseph Kabila se soit prononcé sur cette question cruciale dans un pays étranger, devant la presse étrangère et en anglais. Elle note en plus qu’il se substitue à la CENI [Commission électorale nationale indépendante], en violant intentionnellement l’article 211 de la Constitution. Ce faisant, M. Joseph Kabila confirme une fois de plus que c’est lui qui instrumentalise toutes les institutions de la République. C’est donc lui le vrai problème dans notre pays », affirme Freddy Matungulu.

Au cours d’une conférence de presse conjointe avec le président Yoweri Museveni dans le district ougandais de Kasese jeudi 4 août dernier, le chef de l’Etat a indiqué que le calendrier électoral sera publié par la CENI pour la tenue effective des élections dès que le fichier électoral est disponible après l’organisation de l’enrôlement.

La Dynamique de l’opposition pense qu’avec cette annonce le président Joseph Kabila bloque le fonctionnement régulier des institutions de la République et « se rend coupable de l’infraction politique de haute trahison ».

Ce regroupement politique estime que « rien, ni personne ne pourra empêcher le peuple congolais de vivre cette année l’alternance démocratique conformément à la constitution de la République ».

« Le prévis constitutionnel de M. Kabila court à partir du 19 septembre prochain, conformément à l’article 73 de la constitution et se termine le 19 décembre 2016, date de la fin de son second et dernier mandat », précise Freddy Matungulu.

Dans une déclaration faite samedi 7 août à Radio Okapi, Jean-Claude Vuemba, président du Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR), parti membre du Rassemblement de l’opposition, accusait Joseph Kabila de vouloir se muer en porte-parole de la CENI.

Un point de vue rejeté par le secrétaire général adjoint de la Majorité présidentielle (MP), Joseph Kokonyangi. Il pense que par cette annonce, Joseph Kabila a affirmé les prérogatives dévolues à sa fonction de garant de bon fonctionnement des institutions du pays.

La CENI a lancé l’opération d’enrôlement des électeurs le 31 juillet dernier au Nord-Ubangi. Celle-ci, à en croire la commission électorale pourra durer seize à dix-sept mois.

Avec radiookapi.net


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!