IGIHE.com \BB Politique
RDC : le député de l’opposition Martin Fayulu réclame un « dialogue politique intercongolais »
Publié le 28-12-2012 - à 21:48' par Radio Okapi

Martin Fayulu, coordonnateur des Forces acquises au Changement (FAC), une plate-forme de l’opposition congolaise, a réclamé, jeudi 27 décembre au cours d’une conférence de presse, « un dialogue politique intercongolais pour mettre fin à la guerre qui sévit dans l’Est de la RDC ». Il a estimé que les pourparlers engagés entre le gouvernement congolais et les rebelles du M23 vont échouer.

Les rebelles du M23 qui occupent plusieurs localités de la province du Nord-Kivu ont obtenu ces négociations en contrepartie de leur retrait de la ville de Goma qu’ils ont occupé pendant une dizaine de jours à la fin du mois de novembre dernier.

« Point n’est besoin de rappeler que les négociations de Kampala sont une chronique d’un échec annoncé et nous ne pouvons rien en attendre », a déclaré Martin Fayulu.

Pour ce député de l’opposition, le dialogue intercongolais qu’il préconise porterait également sur les questions de :

- la mise en place d’une armée républicaine et la réforme des services de sécurité

- le respect des droits humains

- la correction et la poursuite du processus électoral

- la mauvaise gouvernance, la corruption et l’impunité

- pillage des ressources naturelles

- relations entre la RDC et ses voisins

Par ailleurs, Martin Fayulu a salué les initiatives prises par quinze ONG qui ont interpellé le président Américain Barack Obama sur la guerre dans l’Est ainsi que celle des certaines personnalités internationales qui ont plaidé, dans une tribune publiée dans le journal français Le Monde, une résolution des Nations unies permettant aux casques bleus de la Monusco « d’appliquer réellement leur mandat » en RDC.

Réagissant à la déclaration de Martin Fayulu, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a estimé que le député de l’opposition « fait des amalgames ».

Il a affirmé que le gouvernement discute ou se bat contre « ceux qui nous font la guerre ».

« Nous avons une guerre d’agression qui nous a été imposée et qui est définie par le monde entier comme une agression extérieure. Monsieur Fayulu croit que c’est lui qui nous fait la guerre. Je ne pense pas que c’est l’opposition qui fait la guerre à ce pays », a-t-il indiqué.

Le gouvernement congolais, l’Onu ainsi que plusieurs organisations accusent le Rwanda de soutenir la rébellion du M23.

Au sujet de la bonne gouvernance, il a reconnu que la RDC connaissait des problèmes dans le domaine.

« Que monsieur Fayulu se renseigne un peu, je ne pense pas qu’il trouvera un seul pays au monde où il n’y a pas de problème », a ajouté Lambert Mende.

« S’agissant du processus électoral, a poursuivi le porte-parole du gouvernement, il faut lui [Martin Fayulu] rappeler qu’il vient de participer comme parlementaire à une négociation qui s’est très bien terminée sur la réforme de la Commission électorale nationale indépendante qui est coulée maintenant dans la loi ».

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!