IGIHE.com \BB Politique
Nkosazana Zuma inaugure les travaux du 27ème sommet de l’UA à Kigali
Publié le 11-07-2016 - à 04:40' par IGIHE

Le 27ème Sommet de l’Union Africaine a ouvert ses travaux ce 10 juilllet 2016 à Kigali. Il est placé sous le thème de la Recherche des solutions internes aux défis africains dans le cadre l’Agenda 2063 qui prescrit la libre circulation des parsonnes et des biens, lla promotion de la femme africaine en tant que l’un des piliers de développement durable de l’Afrique.

Le 27ème Sommet qui démarre ses travaux à Kigali-Rwanda commence avec la 32ème rencontre du Permanent Représentatives Committee (Comité Permanent des Représentants) composé d’Ambassadeurs africains accrédités au près de l’UA, des délégués des institutions de l’UA et des dirigeants de la Commission de l’UA.

L’Allocution d’ouverture des travaux a été prononcée par la Présidente de la Commission de l’Union Africaine Mme Nkosazana Dlamini Zuma qui a fort recommandé la mise en application de la Vision 2063 aux pays africains. Cette Vision 2063 qui préconise l’autosuffisance budgétaire africaine a été approuvée par le 24è Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernements qui a eu lieu en 2015 à Addis Abeba/Ethiopie.

"Nous devons continuer à veiller aux stratégies de mise en application de la Vision 2063 dont la coopération interafricaine pour le bonheur de l’unité des peuples africains, d’un continent sécurisé et suffisamment productif afin qu’il se positionne honorablement dans le concert des nations", a indiqué Mme Dlamini.

Elle a mis beaucoup d’insistance sur l’intérêt que les Africains réalisent dans leur coopération inter-Etats :

"Si, à l’instar des pays de la Communauté Economique de l’Afrique de l’Est, beaucoup d’ Etats membres de l’UA avaient signé les Accords d’Arusha facilitant les jeunes de différentes nationalités à fréquenter les universités africaines, nous pourrions donner beaucoup d’opportunités à la jeunesse africaine soucieuse de faire des études dans les universités et filières de son choix", a-t-elle dit soulignant ainsi l’importance pour les Etats africains d’ouvrir leurs portes pour un commerce interafricain très rentable.

L’idée d’une libre circulation des personnes et des biens fait son chemin. Au cours de ce Sommet, les Chefs d’Etat vont apprécier le spécimen d’un passport africain comme l’une des infrastructures permettant une amélioration des conditions de vie des Africains d’ici 2050.

Mme Dlamini Zuma s’est dite confiante qu’au rythme actuel de développement de l’Afrique, beaucoup d’espoirs sont nourris pour le foisonnement d’activités commerciales, agricoles, entrepreneuriales et l’ investissement dans les recherches et invention de produits typiquement africains.

Elle a aussi apprécié l’intervention des pays africains dans le rétablissement de la paix dans certaines parties du continent où elle est menacée.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!