Les parents de jeunes enrôlés de force dans RNC appellent aux bons offices de la Norvège

Redigé par IGIHE
Le 28 janvier 2018 à 02:09


Un groupe de jeunes réfugiés rwandais du camp de Nakivale au Sud Ouest de l’Uganda est sensibilisé à son insu par le RNC/ Rwanda National Congress pour être incorporé dans son armée dont le camp d’entraînement se trouve à Minembwe, sur les Hauts Plateaux de l’Itombwe en RDC
.

Kayumba Rugema sensibilise les jeunes et persuade leurs parents que ces jeunes vont subir une formation de gardiennage sécuritaire qui les amènerait en Irak où il y a de grandes opportunités de travail. Ils sont vite arrêtés par la Police ugandaise au niveau de la frontière ugando tanzanienne de Kikagati dans la tentative de traverser la Tanzanie puis le Burundi pour Minembwe au Sud Kivu de la RDC.

Les parents de ces jeunes gens réfugiés rwandais en Uganda enrôlés de force dans les rangs du RNC/Rwanda National Congress a écrit une lettre collective à l’Ambassade de Norvège à Kampala pour qu’elle intercède auprès des autorités ugandaises qui relâcherait leurs enfants.

Les jeunes gens en question ont été roulés par un certain Kayumba Rugema, neveu de l’ex-général et Chef d’Etat major de l’Armée Rwandaise, actuellement réfugié en Afrique du Sud et fondateur de RNC, un mouvement d’opposition rwandaise qui veut se doter d’une aile armée afin de combattre par les armes le Gouvernement rwandais actuel.

Les parents de ces jeunes gens ont des raisons de s’adresser à l’Ambassade de Norvège en Uganda car le dit neveu de Kayumba, actuellement coordonnateurs des activités de RNC est venu récemment de cette Norvège, où encore une fois il coordonnait les activités de RNC pour la scandinavie, sur invitation de son oncle pour s’adonner à ces nouvelles fonctions en Uganda qu’il remplit excellemment car travaillant main dans la main avec les officiels du CMI/ Chieftancy of Military Intelligence : sensibilisation et recrutement pour l’aile armée de RNC.

« Il a promis à nous les parents des jeunes gens qu’après la formation d’usage pour l’enrôlement pour l’Irak, il leur sera facile d’entrée en Norvège en qualité de migrants. Il leur a parlé aussi de la formation de gardiennage en matière de sécurité qu’ils allaient subir. Nous avons apprécié ses promesses car il nous a dit que lui aussi il a fait le même itinéraire jusqu’à être citoyen norvégien », lit-on dans la lettre de ce groupe de réfugiés rwandais écrite à l’ambassadrice Susan Eckey de Norvège en poste à Kampala ainsi que le rapporte le journal en ligne Virunga Post.

« Nous ne savons pas si le Gouvernement norvégien a un programme d’accueil des jeunes gens àqui il offrirait des logements autant que l’a promis Rugema. En effet, il leur a promis qu’il fait ce genre de prestations dans les autres pays de la Scandinavie », continue plus loin la lettre qui, vers la fin, promet que beaucoup de familles de Rwandais vont faire de dures reproches à la Norvège pour être un pays qui appuie et est une arrière base d’un groupe de terroristes.

La dernière volonté de ce groupe de parents réfugiés rwandais est que l’ambassade aide àce que le nommé Rugema soit convoqué par la Police pour être interrogé sur le lieu de destination où il dirigeait leurs enfants et de faire en sorte que ces derniers soient relâchés.

Les jeunes refugies Rwandais font la queue la douane de Kikagati pour traverser vers la Tanzanie puis le Buirndi et l’Est de la RDC

Le Bus dans lequel ils voyageaient


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité