IGIHE.com \BB Politique
Les militants du MLC désapprouvent la condamnation de Bemba
Publié le 23-06-2016 - à 13:16' par IGIHE

Dans l’ex-Equateur, les militants et sympathisants du Mouvement de libération du Congo (MLC) désapprouvent la décision de la Cour pénale internationale (CPI), condamnant Jean-Pierre Bemba à 18 ans de prison.

Un membre du parti politique de Bemba a estimé, mercredi 22 juin à Mbandaka, que la CPI est instrumentalisée :

« C’est plutôt la désolation. Pour avoir fait déjà huit ans en prison, on s’attendait à son [Bemba] acquittement pur et simple. Nous sommes désolés d’apprendre qu’il est condamné à 18 ans. C’est vraiment triste, c’est malheureux. La Cour pénale internationale (CPI) cesse d’être une cour juste au milieu du village ».

Un autre militant du MLC a qualifié le jugement de la CPI d’injuste du fait que Jean-Pierre Bemba n’était pas sur place en RCA, où ces viols, pillages et tueries auraient été commis.

Il a encouragé les avocats de Jean-Pierre Bemba d’interjeter appel et accuse la CPI de vouloir compromettre la carrière politique de leur leader.

« Aller jusqu’à 18 ans, ce n’est pas honorant pour nous [les militants du MLC]. C’est exorbitant. Ce n’est pas
digne d’une cour de renommée internationale », a-t-il conclu.

Justice inéquitable

A la Fédération provinciale du MLC au Kasaï-Oriental, le verdict de la CPI contre Jean-Pierre Bemba est qualifié d’une justice inéquitable et sélective.

Le secrétaire exécutif fédéral de ce parti, Pascal-Gauthier Lukusa Mukendi exhorte ses membres à ne pas céder au découragement, précisant que le jugement rendu n’est pas définitif.

« Cette décision prouve à suffisance que la justice internationale peine à se construire. Elle est loin d’une justice équitable sur laquelle, nous, Africains, pouvons compter dans la mesure, où il y a un manque de cristallisation entre les principes pour un procès juste, équitable et la réalité vécue », a-t-il souligne.

Pascal-Gauthier Lukusa a également appelé les partisans du MLC à faire preuve de sérénité pendant ces moments critiques que traverse Jean-Pierre Bemba à la CPI.

« Ce n’est pas pour autant qu’elle [la décision de la CPI] nous affaiblit, par contre elle renforce notre conviction aux idéaux du MLC et au combat politique pour lequel Jean-Pierre s’est toujours battu pour celui d’un Etat des droits », a-t-il poursuivi.​


radiookapi.net


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!