IGIHE.com \BB Politique
Le Ministre de la Justice se révolte contre un rapport biaisé de HRW
Publié le 28-09-2016 - à 08:33' par IGIHE

La plupart des rapports publiés par Human Rights Watch sont qualifiés de biaisés et de mensongers par le Gouvernement Rwandais.

Le Ministre de la Justice et Principal Mandataire de l’Etat rwandais, John Busingye, y a fait allusion en ce mardi 27 septembre au cours d’un séminaire-atelier destiné à la société civile. Il s’est révolté contre certaines pratiques souterraines adoptées par quelques ONGs quand elles doivent publier leurs rapports d’activités.

"Il a été recommandé au Rwanda de bien réaliser 17 recommandations dans le cadre des droits humains. Nous vous demandons une collaboration étroite pour que les objectifs dans ce sens soient atteints", a indiqué le Ministre John Busingye à l’adresse des personnalités de la société civile rassemblées dans ce séminaire-atelier pour trois jours trouvant qu’il faut tout faire pour que le Rapport de l’Etat des Droits de l’Homme dans le monde tel que publlié annuellement par le HCDH (Haut Commissariat des Nations Unies au Droits de l’Homme n’épingle plus le Rwanda.

Dans son rapport de 2015, le Rwanda a montre que des 67 recommandations lui adressées dans le rapport HCDH 2011, 64 ont été accomplies à 100% et 3 restantes sont, a-t-il dit en cours de réalisation.

"Peu après la publication de ce rapportune organisation de la Société civile a accusé le Rwanda de violation du droit d’expression d’une organisation-membre de la société civille rwandaise.

Je ne pense pas qu’une organisation de la société civile travaillant souterrainement devrait nous surprendre. Elle ne peut pas non plus nous faire peur car elle travaille en isolement", a-t-il déclaré dans son allocution d’ouverture du séminaire-atelier.

Le ministre Busingye a donné un autre exemple d’un étranger expulsé du Rwanda qui est allé criant sur tous les toits que cette expulsion était motivée par les divergences d’opinion accusées entre lui et le Gouvernement rwandais.

En conclusion, le Ministre a invité lles séminaristes à une collaboration rapprochée avec les instances publiques orientées vers le développement et l’amélioration des conditions de vie des citoyens. "Notre objectif à nous tous, les deux parties, c’est l’épanouissement des droits des citoyens rwandais", a-t-il dit trouvant que cela aura un impact sérieux dans l’amélioration de l’image du Rwanda respectueux des droits humains au sein du HCDH.

"Nous affirmons que nous pouvons donner le rapport sur l’état des droits humains au Rwanda dans les délais et dans le respect mutuel de chacun d’entre nous. Si nous collaborons en toute transparence. Si nous nous entendons de collaborer, nous atteindrons tous les objectifs et je vous promets que l’Etat continuera à s’occuper de ses responsabilité pour que chacun de nous puisse fournir son rapport. Je vous invite à penser que nous tous travaillons pour lles Rwandais", a dit le Ministre tendant la main à la société civile.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!