IGIHE.com \BB Politique
Le gouvernement burundais accuse la société civile de bénéficier des aides destinées à la population
Publié le 13-07-2016 - à 08:21' par IGIHE

Lors du conseil des ministres du 27 juin, Philippe Nzobonariba, secrétaire général et porte-parole du gouvernement, a précisé que « les aides destinées au pays sont gérées par les organisations non gouvernementales ».

Philippe Nzobonariba a cependant indiqué que ces organisations non gouvernementales utilisent ces aides pour leur fonctionnement, « non pas pour le développement de la population ». Pour conséquence, « une grande partie des aides qui étaient orientées aux projets de développement des citoyens sont utilisées aux activités de fonctionnement de ces organisations non gouvernementales », a accusé le porte-parole du gouvernement.

Il souligne que les aides qui sont gérées de cette manière n’apportent aucun bénéfice pour le pays. Elles ne contribuent au développement du pays bénéficiaire que quand elles sont orientées dans le domaine bien précis « et quand le gouvernement peut compter sur elles dans le budget annuel », a-t-il ajouté, une manière d’exprimer le mécontentement du gouvernement suite à la suspension de l’appui direct par plusieurs partenaires à cause de la crise en cours liée au 3ème mandat du Président Nkurunziza.

Le gouvernement compte réviser la loi régissant les organisations de la société civile

C’est du moins l’annonce faite par Philipe Nzobonariba, Secrétaire Général du gouvernement. Il poursuit en signalant que sa préoccupation est fondée sur la « transparence dans la gestion des aides » orientées dans les projets de développement.

« La première étape sera de clarifier le partenariat qui existe entre ces organisations non gouvernementales et le gouvernement », a-t-il ajouté en précisant cependant que cela tiendra compte des dispositions y relatives et le respect de la loi bancaire dans la gestion de ces aides.

Selon les dispositions en cours, a expliqué Philippe Nzobonariba, « les frais de fonctionnement des organisations non gouvernementales ne doivent pas dépasser 40%, tandis que celles qui sont orientées dans les projets de développement doivent être au-delà de 60% ».

Au cours de ce conseil des ministres du 27 Juin 2016, le gouvernement a procédé à l’analyse et l’adoption du projet de lois portant cadre des organisations non gouvernementales.

Avec RPA.bi


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!