La Première Dame encourage les jeunes aux applications informatiques en santé reproductive

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 11 mai 2017 à 04:47
Visites :
56 2

Mme Jeannette Kagame s’est adressée ce mercredi 10 mai à une jeunesse choisie pour participer à la conférence annuelle TRANSFORM AFRICA du 10 au 12 mai 2017.

Son discours a focalisé sur les innovations informatiques performantes des jeunes dans le secteur de la santé. Au nombre de ses invitées de marque, il y avait la Directrice Générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokovna, la Sao Toméenne Nana Trovoada, épouse du Premier Ministre de Sao Tomé et Principe, de Mme Diane Gashumba, la ministre rwandaise de la santé.

D’emblée, la Première Dame rappelle que dans les priorités du gouvernement rwandais, "la santé des citoyens rwandais est au top des grandes préoccupations de l’Etat rwandais".

Elle a alors décrit sa fondation IMBUTO, vieille de seize ans,intervenant dans la lutte contre le SIDA, dans la formation de la jeune fille en santé reproductive et sa sensibilisation pour les grossesses non désirées parmi les filles.

"Au rythme où va le monde, les TICs doivent être le pilier de tout développement socio économique avec des inventions innovantes appliquées dans différents secteurs de la vie sociale", a-t-elle dit s’adressant aux jeunes bien versés dans les techniques informatiques à qui elle a recommandé de voler au secours des citoyens africains pour qu’ils améliorent leur santé.
Elle a montré que dans le domaine des innovations informatiques, le Rwanda est un modèle africain avec son utilisation à des fins de santé les drones transportant en un temps record du sang pour les malades d’un point à un autre dans tout le pays.

Programme iAccelerator
La Première dame s’est dite satisfaite du Programme iAccelerator initié par IMBUTO Foundation en partenariat avec le FNUAP et le Gouvernement britannique ; un programme dont a profité une jeunesse plongée dans les applications informatiques génératrice de revenus et qui répondent au souci de répondre aux questions posées dans le domaine de la santé reproductive.

Ces applications informatiques des jeunes viennent résoudre des questions d’éradication de grossesses non désirées, celle des maladies sexuellement transmissibles dont le VIH, les violences sexuelles et autres incidents pouvant ternir l’avenir de la jeune fille. Quatre de ces projets ont été primés avec une enveloppe de dix mille dollars pour les mettre en exécution.

"Nous voulons créer un site web à l’intention des jeunes filles pour les sensibiliser sur les questions de santé reproductive. Nous allons écrire des livres portant sur l’actualité afin que la jeunesse puisse s’élever dans les connaissances et qu’elle se prenne résolument en charge et arrête elle-même des décisions responsables pour sa vie", a dit l’heureuse gagnante du Prix pou son projet GIRL DISTRICT, la jeune Dominique Uwase Alonga.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité