La campagne présidentielle française vue d’Afrique

Publié par IGIHE
Le 7 mars 2017 à 01:23
Visites :
56 2

La campagne présidentielle française et ses rebondissements à droite, avec l’affaire Fillon, comme à gauche, s’invite parfois dans les conversations en Afrique. A Bamako, Abidjan ou Conakry, nos correspondants ont tendu leur micro.

Au Mali, nous sommes dans un « grin » à Bamako, un cercle d’amis, pour savourer un thé. Le thé est servi à petites doses et entre chaque tournée, la présidentielle française s’invite dans la discussion.

« C’est une grande bagarre d’après ce que j’entends dans les médias ! »

Espoirs déçus, promesses non tenues, tous les mêmes, y’en aurait presque marre… « Franchement il y a beaucoup de gens qui déçoivent, même en Afrique c’est comme ça ! Beaucoup mentent sur leur projet ! »

Et les extrêmes-droites ?

« Qui ça ? Le Pen ? Qu’elle dégage… ils se sont fait plein de blé dans la politique… »

Pas de Marine Le Pen, Fillon mal barré, à Bamako pas de réel favori. Au deuxième tour de thé, les commentaires repartent. « les Français doivent faire un bon choix, on ne veut pas un président qui provoque à chaque fois la guerre ! ... le passé, c’est le passé ».

A Conakry, la campagne présidentielle en France diffuse « des images qui ne rassurent pas toujours les pays africains ». Ecoutez le reportage de notre correspondante.

Qui pour remplacer François Hollande à l’Elysée ? Des candidats sont cités dans des affaires juridiques, un élément qui pourrait avoir son impact sur l’issu du scrutin. Dans le quartier des affaires du Plateau à Abidjan, les Ivoiriens ont leur avis sur cette échéance : « C’est une élection à l’issue incertaine ! »

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité