La 14è Retraite des Grands satisfaite du score de 75% de mise en exécution des recommandations de la 13ème retraite 2016

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 27 février 2017 à 01:45
Visites :
56 2

Le Premier Ministre Anastase Murekezi a montré que dans le cadre de la coordination gouvernementale, il a fait le suivi des 14 recommandations émises lors de la 13ème retraite de 2016.

"Les recommandations émises en 2016 sont généralement mises en exécution en deça de 75% soit une moyenne de 71.4%, lit-on sur le portail de la Primature. Cependant, 10 d’entre elles sont exécutées à raison de plus de 75%".

Au nombre de ces recommandations, la collecte et retour dans les caisses de l’Etat l’argent détourné, la lutte contre la corruption de toute sorte et à tous les échelons.

Des défis de taille ont été observés à ce niveau dont le fait que les technologies nouvelles par lesquelles on devait s’appuyer pour ramener les fonds détournés dans lescaisses de l’Etat n’ont pas suivi et tardent à être appliquées.

Il est recommandé la révision de la loi régissant les modalités de rétribution des fonds détournés tout autant que certaines anciennes procédures devraient être dépassées. Celles-ci veulent que ce soit le seul ministère de la justice autorisé à ramener les sommes détournées dans les caisses publiques.

La 7ème recommandation en rapport avec la distribution d’engrais chimiques et semences sélectionnées en temps réel au fermiers a été un casse-tête. Les centres de multiplication des semences sélectionnées n’ont pas non plus été construits tels que prévu.

L’usine d’engrais chimiques à implanter dans le pays a connu des retards. Il en est de même du programme de gestion permanente des eaux de culture et des infrastructures de génie rural en place dans les espaces bien spécifiés pour plus de productivité agricole.

Finalement les recommandations en rapport avec le secteur agricole ont eu du mal à être mises en exécution. La 8ème recommandation stipulait qu’industriels et fermiers allaient signer des accords de fourniture de matières premières agricoles aux industriesx pour que celles-ci accroissent leur capacité. Cette recommandation a été freinée par le fait les recherches en agriculture n’ont pas bien été menées au point que les semences de haricots, de soja, de manioc n’ont pas été produites. Bien plus, il y eu des disettes. Et puis, des distributeurs d’engrais chimiques ont commis des bévues énormes pour ce qui est de l’état de ces engrais à distribuer.

Il est dit que la dernière recommandation à propos de ne pas donner une couverture aux criminels de viols n’a pas satisfait.
Par contre, celle qui consistait à promouvoir les produits Made in Rwanda a connu des avancées notables.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité