IGIHE.com \BB Politique
L’Avenir : « Kabila félicité par ses pairs à Luanda »
Publié le 27-10-2016 - à 09:57' par IGIHE

Les conclusions du sommet de Luanda et l’écroulement d’un immeuble à Kinshasa suscitent les commentaires des journaux parus jeudi 27 octobre à Kinshasa.

Le président Joseph Kabila a reçu le soutien de la communauté internationale à Luanda (Angola) où il a participé mercredi au sommet des chefs d’Etats sur la RDC, le Burundi et le Soudan du Sud, rapporte L’Avenir.

A en croire le quotidien, le président congolais a été félicité par ses pairs, parce que l’accord intervenu récemment prouve que le dialogue reste le seul moyen valable de régler les contradictions et de surmonter les crises et les conflits en RDC.

Pour convaincre, le journal relaie un extrait du communiqué final de ce sommet. Et selon ce document, « les participants ont réaffirmé que l’accord demeure un mécanisme essentiel pour parvenir à une paix durable et à la stabilité en RDC et dans la région et ont renouvelé leur engagement d’en assurer l’application ».

Et pour la Majorité Présidentielle (MP), poursuit le confrère, le sommet de Luanda consacre la reconnaissance des mérites d’un homme de conviction qui a su braver calomnies et médisances pour le triomphe du consensus et de la démocratie en RDC.

Ceux qui pensaient que le sommet de Luanda allait changer l’ordre des choses, mieux convoquer un deuxième dialogue, devront se mordre le doigt, commente le quotidien.

Pour Le Potentiel, le sommet de Luanda qui s’est presque rangé derrière le chef de l’Etat congolais, reste néanmoins « mitigé » et « évasif ». Le quotidien relève en effet que la déclaration finale de ce sommet souligne « la nécessité pour toutes les parties prenantes à la crise congolaise de respecter les principes, idéaux et aspirations du peuple congolais ». Ce qui se résume en un seul mot : l’alternance démocratique, interprète le tabloïd.

Et dans son point 21, renseigne le journal, la déclaration de Luanda « demande à toutes les parties de ne chercher des solutions à la crise politique que par des moyens pacifiques qui soient conformes à la Constitution de la RDC et à la Résolution 2277 du Conseil de sécurité ».

De l’avis du quotidien, le sommet de Luanda a aussi embouché quasiment la même trompette d’autres acteurs de la communauté internationale qui insistent sur l’impératif de respecter la Constitution de la RDC. À Luanda, Joseph Kabila n’est pas sorti totalement gagnant comme le pense la MP, estime en conclusion le quotidien.

Pourtant, dans son discours de circonstance, le Président angolais a apporté tout son soutien à l’accord politique conclu à Kinshasa, sous la facilitation de l’Union Africaine, rapporte pour sa part La Prospérité qui semble n’est pas partagé l’analyse du journal Le Potentiel.

Le quotidien souligne que pour le président angolais, le maintien du Président Kabila aux affaires jusqu’aux prochaines élections serait « la meilleure façon de respecter la constitution congolaise ».

Et aux familles politiques de l’opposition qui n’ont pas pris part au dialogue, ajoute le quotidien, le président angolais conseille la patience. Il leur demande également d’attendre la création d’un Gouvernement d’union nationale et de transition qui selon lui permettra de mettre fin au climat de contestation et de déstabilisation qui a régné ces derniers temps en RDC.

De l’analyse du quotidien, le président angolais laisse une marge très étroite au Rassemblement et à toutes les forces politiques congolaises opposées aux conclusions du dialogue et leur a clairement fait comprendre que s’ils n’adhèrent pas à l’accord signé le 18 octobre dernier, ils n’ont qu’à « se casser ».

L’actualité dans la presse Kinoise parue ce jeudi porte également sur l’écroulement d’un immeuble dans la commune de Kasa-vubu à Kinshasa.

Des témoins de l’événement racontent que l’immeuble qui était en voie d’achèvement s’est effondré tel un château des cartes vers 5h de mercredi alors qu’il n’y avait aucun signe alarmant pouvant laisser présager une telle situation, rapporte Le Phare, précisant qu’il s’agit d’un immeuble de cinq étages.

L’un de ces étages est tombé sur une maison environnante où dormaient encore huit personnes, ajoute le quotidien.

Le journal qui dresse un bilan provisoire de 20 morts, précise que les premières et principales victimes de ce drame sont constituées des personnes commises à la surveillance de ce chantier ainsi que des voisins directs de l’immeuble.

Forum des As qui commente cette actualité déplore le fait que jusque peu avant midi aucune équipe de secours n’était visible sur le lieu du drame. D’après le quotidien, le nom respect des normes de construction serait à la base de cet accident.

Avec radiookapi.net


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!