L’aspirant candidat présidentiel, Jean Mbanda, attendu en vain à Kigali

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 30 mars 2017 à 10:22
Visites :
56 2


Jean Daniel Mbanda,65 ans, ancien Député, à l’ancienne Assemblée Nationale de Transition1994-1999, exilé au Canada, avait fait un tapage médiatique selon lequel il allait atterrir à l’aéroport international de Kigali ce mercredi vers 19 heures pour poser sa candidature à la présidentielle d’Août prochain.


"Je suis au regret d’annoncer l’annuler mon voyage pour Kigali pour des raisons indépendantes de ma volonté", écrit-il sur son compte facebook. J’ai pris l’avion à Ottawa/Toronto pour Amsterdam où je devais prendre une connection ligne KLM pour Kigali, continue-t-i avant de préciser qu’il avait un rendez-vous avec des gens qu’il n’a pas nommé à Toronto avant de s’embarquer pour Amsterdam, et que l’avion est parti sans lui.
"J’ai reporté donc mon voyage. Je ne jette le tort à personne si ce n’est à moi-même", a-t-il dit ajoutant qu’on est entrain de lui chercher un autre ticket pour Kigali pour très bientôt.

Jean Daniel Mbanda, cet ancien professeur de mathématiques d’avant guerre, devenu député PSD dans la période de transition de 1994 à 1999, il a eu maille à partir avec son parti et a connu un séjour en prison avant d’être libéré et peu après de prendre la route du Canada.

Cet aspirant politicien est connu pour des sorties qui prêtent à confusion surtout quand il s’est exprimé sur la sentence de 35 ans de prosion donnée par le TPIR-Arusha au Col. Théoneste Bagosora connu pour avoir été le cerveau du génocide. Discutant sur le fait que le TPIR e lui ’aurait pas reconnu la conception et préparation du génocide des Tutsi de 1994, il aurait qualifié cette sentence d’injustifiée.

Mais comme partout ailleurs où un candidat présidentiel doit être au delà de tout soupçon, la presse visite de passé de cette personnalité. Elle remonte à son passage à l’Assemblée nationale de transition où ayant obtenu le marché d’achat des limousines pour députés, il aurait commandé des véhicules qui ne remplissaient pas les conditions.

Jean Daniel Mbanda est un autre candidat, après un certain Abbé Thomas Nahimana, propriétaire du brulôt, un journal en ligne, Le Prophète, qui annonce son projet de briguer la candidature présidentielle d’Août prochain et qui est retenu en Occident. La différence est que cet abbé prétexte une main de Kigali pour sa non venue au moment où Mbanda parle de raisons personnelles.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité