Kagame fait l’éloge du Secteur privé à la Conférence sur les SDGs d’Accra

Redigé par NDJ
Le 12 décembre 2017 à 06:50

A Accra où le Président rwandais Paul Kagame participe ce 11 décembre 2017 à une conférence internationale sur les Stratégies à adopter pour une mise en application rapide des ODD/Objectifs de Développement Durable (SDGs), son intervention a été remarquée. Il a suggéré que pour qu’un pays puisse atteindre dans les meilleurs délais les ODD (SDGs), il faut "rendre vibrant et dynamique son secteur privé".


La Conférence dirigée par le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a vu la participation du Comité des Nations Unies Chargé du Suivi de la mise en application des ODD pour 2030.

"De Un ; il faut renforcer la capacité du secteur privé comme un outil de lutte contre la pauvreté et de création de richesses", a indiqué Paul Kagame liant deux notions antinomiques du capitalisme générant les inégalités sociales et de la Réduction de la pauvreté.

Le Président Paul Kagame croit que seul le capitalisme (à visage humain ?) peut transformer l’Afrique sous développée et pauvre alors qu’elle regorge de richesses potentielles énormes. Il pense que tout part des capitaux disponibles comme un ’Sésame Ouvre-toi’ :

"Il se constate un manque criant de fonds pour exécuter de nécesaires et importantes grandes infrastructures. Ce manque ne peut être comblé que par la canalisation des capitaux des investisseurs privés rendus possibles par la mise en place de politiques et programmes gouvernementaux et ceux des partenaires facilitatifs", a décidé Paul Kagame montrant qu’avec une rigueur dans la gestion de la chose publique et la mise en place d’un environnement propice aux affaires, l’atteinte des ODD est vite réalisée.

De deux, le Président rwandais croit en l’atteinte de ces Objectifs de Développement Durable (ODD) par le fait que ce programme ne concerne pas uniquement les Pays Développés mais tous les pays du monde, y compris les pays bénéficiaires de ces ODD.

"Cette nouvelle donne qui montre que les problèmes du sous développement d’une partie du monde impact sur l’économie mondiale, que par conséquent la gestion de ce défi appelle tout le monde, cela fera adopter une nouvelle politique de coopération. Il sera aussi adopté un nouveau baromètre montrant des avancées significatives graduelles et particulières atteintes par chaque pays", a dit Paul Kagame décidément opposé à ce que le Nord développé décide unilatéralement de l’aide à apporter au Sud en développement.
"Le Rwanda poursuivra sa coopération avec les autres pays de la Communauté internationale particulièrement par le truchement de l’Institut SDG Centre for Africa basé à Kigali", a déclaré Paul Kagame soulignant le rôle capital de ce Centre pour son soutien à l’atteinte des 17 ODDs dont l’éradication complète de la pauvreté, de la faim et autres défis citoyens telle que soulignée par la 193ème AG des Nations Unies de septembre 2015.

Le président Paul Kagame savait ce qu’il disait car il a entrepris dans son pays de grands chantiers économiques conçus dans l’esprit des 17 ODD. Le Programme ZAMUKANA UBUZIRANENGE (Soutien au développement industriel sain et compétitif) couplé avec la Consommation MADE IN RWANDA est un volet intégré où création de nouveaux emplois non agricoles et la consommation de produits localement manufacturés fait un impact qualitatif sur la vie du citoyen rwandais.

Le respect et la protection de l’environnement et les six poles d’urbanisation du pays participent à une sorte de changement de mentalités sociales pour éliminer à jamais celles liées à l’économie de subsistance et des mentalités rétrogrades pour un épanouissement culturel complet du Citoyen.

Images de la Conférence :


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité