Kagame au Soudan : le non-dit d’un voyage ; Sécurité avant tout

Redigé par NDJ
Le 21 décembre 2017 à 11:27

L’on se demandera pourquoi le Président du Rwanda, Paul Kagame, a entrepris ce mercredi 20 décembre 2017, un voyage de travail de deux jours dans un Soudan commercialement tourné vers l’Arabie au moment où le Rwanda est plutôt américano centré pour la protection de ses intérêts.

Sans contredit, le président Paul Kagame obéit à des impératifs de grande importance pour aller à la rencontre d’un homme mis au ban par la Communauté internationale pour des supposés crimes de génocide dans la province soudanaise du Darfour.

Et puis, il voyage avec son ministre des armées, le Général James Kabarebe entre autres.

Quel intérêt un Soudan du Nord très islamisé éveillerait-il pour le Rwanda surtout qu’il n’appartient pas au Bloc Est Africain et, de surcroit, très chrétien ?

« C’est un voyage ayant pour but de renforcer les relations entre les deux Etats… », a dit la ministre des Affaires Etrangères Louise Mushikiwabo qui fait partie de la délégation.

Il faut donner un sens profond à une visite d’Etat.

Les relations sont plutôt triangulaires Rwanda- DPKO/ONU-Soudan en rapport du Rwanda en tant que principal contributeur de Casques Bleus pour le Darfour.
« Au cours de l’entretien de Paul Kagame avec le Président Omar El Bashir, ce dernier a félicité le Rwanda pour ses troupes professionnelles avec un comportement exemplaire en mission de maintien de la paix dans la province soudanaise du Darfour . Il a qualifié de très importante la contribution du Rwanda en troupes de maintien de la paix en Afrique », a confié la Ministre Louise Mushikiwabo.
La délégation présidentielle est composée de trois Ministres Kabarebe (Armée), Mushikiwabo Louise (Affaires étrangères) et Vincent Munyeshyaka (Commerce et Industrie), des commerçants et autres officiels en matière de sécurité.

Stratégique Soudan

Le Rwanda commence-t-il à voir des poux dans les relations sécuritaires avec son voisin du nord, l’Uganda, qui pourrait être un foyer de déstabilisation du Rwanda ; lequel Uganda tolère le recrutement fait par son opposition du RNC pour ses possibles camps d’entraînement basés à sa frontière avec le Sud Soudan et la République Centrafricaine ?

Le Politicien Paul Kagame doublé de stratège militaire peut prévoir tout y compris le fait que ces politiciens qui recourent à la voie armée pourraient utiliser des brousses centrafricaines ou sud soudanaises.
Sous le titre « Kampala devient une poudrière entre le Rwanda et l’Uganda » publié il y a peu il était question d’un déficit dans les relations entre les deux pays. Nous écrivions que
« Les Généraux Henry Tumukunde (Ministre Ugandais de la Sécurité Publique) et Abel Kandiho (Directeur de la CMI/Chieftancy of Military Intelligence), main dans la main avec l’ancien général rwandais Kayumba Nyamwasa, conspirent contre le Rwanda.

Des informations disent que le général Henry Tumukunde, Ministre ugandais de l’intérieur cultive de bonnes relations avec Nyamwasa reconnu criminel par la cour militaire et exilé en Afrique du Sud avant de voir son grade militaire lui enlevé. Cet ancien général rwandais ne cache pas ses acquaintances avec le mouvement armé rebelle des FDLR/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda, fiché comme mouvement terroriste… ».

Dans une autre livraison, il est fait état d’un itinéraire Uganda-Tanzanie- Sud Kivu/RDC utilisé par des gens qui veulent resemer l’insécurité au Rwanda.
N’est-il pas logique que le Régime rwandais fasse lui aussi une ceinture de pays amis passant de l’Est Kenya, Djibouti et Ethiopie au Nord avec le Soudan du sud, le Soudan et le Tchad pour l’Ouest avec RCA et le Congo Brazzaville.

Le Soudan revêt particulièrement avec la RCA une position stratégique pour prévenir tout foyer d’insécurité contre le Rwanda qui pourrait s’installer dans la région.

Et comme le Président Paul Kagame a fait de la sécurité de son pays une condition sine qua none pour son développement, il ne lésine pas sur les moyens pour la pérenniser.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité