IGIHE.com \BB Politique
Kabila et Kagame, les deux voisins se rencontrent à Gisenyi/Rubavu
Publié le 12-08-2016 - à 10:17' par Jovin Ndayishimiye

Le Président rwandais Paul Kagame reçoit son homologue congolais Joseph Kabila dans la ville de Gisenyi actuellement appelée Rubavu ce vendredi 12 août 2016.

Les deux voisins se rencontrent en tête à tête 7 ans après la visite de Paul Kagame à Goma le 6 août 2009.

Il faut dire que la navette diplomatique du Président Joseph Kabila dans la région, au moment où il y a beaucoup de remue-menage a un objectif particulier : le dégel et la sécurisation de la partie Est congolaise récusée à plusieurs reprises par les deux voisins ugandais et rwandais pour héberger des rébellions qui menacent peu ou prou les deux voisins.

Ainsi, le Président Kabila s’est-il rendu récemment à Kampala pour rencontrer son homologue ugandais et a promis de régler la question des combattants du M23 refugiés en Uganda après avoir occupé momentanément la Ville Goma, chef lieu de province du Nord Kivu.

Le temps est à l’apaisement dans la région
La visite de Kabila à ses voisins de l’est pourrait être placée sous le signe d’un retour aux sources avec cette question lancinante : "Comment faites-vous chers aînés pour gérer vos régimes de plus en plus prospérants et ainsi gagner la carte pour un long séjour au pouvoir ?".

Kaguta ou Kagame ne peuvent que le conseiller d’éviter d’inutiles problèmes dont des milliers de citoyens congolais essentiellement rwandophones qui croupissent dans les camps de réfugiés du Rwanda, de l’Uganda ou du Burundi.

L’un et l’autre Présidents doivent lui rappeler que le mouvement de libération du Congo par le biais de l’AFDL qui a intronisé son père Laurent Désiré est une émanation de populations rwandophones des Kivus que par conséquent, il devra rapatrier ces rwandophones et construire avec eux un Est-rdcongolais acquis à sa cause.

Il va sans dire que ce soudain intérêt du congolais Kabila à l’endroit de ses grands frères ugandais et rwandais est très suivi par des puissances et lobbies européens ou sud africains qui sont loin de voir cette entreprise d’un bon geste car ils ne voudraient pas d’un RDcongo discipliné, bien géré par un homme fort. Ceux-là parlent d’ "institutions fortes" gérées par des hommes de paille malléables et corvéables à merci. Où serait alors la force d’une Nation en question dans ce cas ? Pour eux, il est attendu... un commerce inégal Nord-Sud de matières premières et pierres précieuses soit disant libre. La réalité ? Autre !!!


Kwamamaza
Commentaires

JOSEPH KABILA crée quelles sortes rélations entre lui et kagame et qui n’a qu’encore 2 mois au pouvoir ? Il cree des échappatoires en penseant qu’il va échapper les congolais ? Nous savons qu’il est partie demander conseille envu de mettre le pays dans le cao.

Répondre23.08.2016 à 10:58
samuel

Kabila veut pas quitter le pouvoir sur ce il part demander conseil àces homologues

Répondre14.08.2016 à 07:27
Agnès makanga

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!