Urgent

Un quart des vêtements dans le Mémorial de Nyamata sera traité et préservé avant le 10 mars 2017

Redigé par IGIHE
Le 7 mars 2017 à 03:25

Au moins 10 mètres cubes de vêtements, soit un quart de tous les vêtements se trouvant dans le Mémorial du Génocide de Nyamata, auront été traités pour une conservation durable avec la fin de la première phase prévue le 10 mars 2017.
Régis Rurenzi, spécialiste de la conservation des preuves et témoignages du génocide au sein de la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide (CNLG), a confirmé qu’avec la fin de la phase qui doit se terminer le 10 mars 2017 auront été traités pour une conservation (...)

Au moins 10 mètres cubes de vêtements, soit un quart de tous les vêtements se trouvant dans le Mémorial du Génocide de Nyamata, auront été traités pour une conservation durable avec la fin de la première phase prévue le 10 mars 2017.

Régis Rurenzi, spécialiste de la conservation des preuves et témoignages du génocide au sein de la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide (CNLG), a confirmé qu’avec la fin de la phase qui doit se terminer le 10 mars 2017 auront été traités pour une conservation durable, les 10 mètres cubes des vêtements se trouvant dans l’arrière-chapelle de l’ancienne église qui a été transformée en un site mémorial.

Selon la CNLG, Régis Rurenzi a également déclaré que lors des prochaines phases seront traités les vêtements se trouvant sur l’autel et sur les bancs.

Pour une préservation durable, les vêtements sont d’abord nettoyés à l’aide d’une machine appropriée qui enlève la poussière. Les vêtements sont ensuite placés dans des récipients en plastique dans lesquels l’humidité et la température sont soigneusement surveillées et conservées à un niveau optimal et où des perles de silice sont placées afin d’éliminer l’humidité.

Une fois traités de cette manière, les vêtements seront conservés pour au moins soixante ans sans se détériorer. Le projet de préservation des vêtements au Mémorial du Génocide de Nyamata est réalisé par la CNLG en partenariat avec des spécialistes de l’Université de Pennsylvanie aux États-Unis d’Amérique.

Avec rna


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité