Ngombwa comparaît devant la justice américaine pour crimes de génocide

Publié par Olga
Le 2 mars 2017 à 12:57
Visites :
56 2

La Juge américaine, Lynda Reade, va prononcer , ce jeudi 2 mars, son verdict sur le procès contre Gervais Ngombwa accusé de crimes de génocide perpétré contre les Tutsi de 1994 et d’usurpation de la nationalité américaine.

La police américaine a arrêté Ngombwa vingt ans après son illégalité dans l’Etat d’Iowa. Les charges qui pèsent sur lui sont ses déclarations mensongères sur son implication dans le génocide contre les Tutsi de 1994, sur sa soi-disante famille rescapée restée au Rwanda, sur son faux mariage avec une dénommée Mukakabanda mais aussi sur ses liens avec des autorités Hutu de l’époque d’avant ledit génocide.

Les recherches sur Ngombwa ont commencés après que le Rwanda ait transmis aux autorités américaines son avis de recherche contre lui.

Les faits ont montré que Ngombwa faisait partie du MDR-Power, parti qui a joué un rôle très actif dans l’assassinat de plus d’un million de Tutsi en quelques 90 jours.

Le juge du tribunal de District, Linda Reade, qui dirige le procès, a annoncé que les témoins ont affirmé que Ngombwa en personne a assassiné des Tutsi et qu’il a dirigé beaucoup de jeunes gens dans ces tueries.

Ngombwa Gervais,56 ans, a été reconnu cooupable par la justice américaine. Il devra purger une peine de 8 à 10 années d’emprisonnement, avant qu’il ne soit extradé pour le Rwanda.

Ngombwa était un commerçant dans la région du Bugesera, au Sud Est du Rwanda. Il est accusé d’avoir participé au lancement de bombes et grenades sur les 5000 Tutsi qui s’étaient réfugiés dans l’enceinte de la paroisse de Ntarama, aujourd’hui transformé en mémorial du génocide.

Il a été jugé par contumace et reconnu coupable de crimes de génocide par les tribunaux Gacaca de Maranyundo, Kayumba et de Nyamata dans le district de Bugesera avec des peines allant de 15ans et l’emprisonnement à vie.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité