IGIHE.com \BB Politique
Guinée-Bissau : nouvelle manifestation pour demander le départ de José Mário Vaz
Publié le 12-11-2016 - à 13:42' par IGIHE

Plusieurs centaines de Bissau-Guinéens ont manifesté devant le palais de la République vendredi 11 novembre pour exiger le départ du président José Mario Vaz et l’organisation d’élections générales. La manifestation est organisée par une association récemment créée dénommée « Citoyens conscients et non conformes ».

Les manifestants exigeaient un dénouement rapide de la crise que traverse la Guinée Bissau depuis plus d’un an et le départ du président José Mário Vaz. « Nous allons poursuivre la marche jusqu’à ce qu’il y ait une décision finale du président de la République, explique à RFI le coordinateur de la marche. Si cette décision n’est pas en faveur du peuple, nous allons organiser d’autres manifestations ».

Les manifestants scandaient des propos hostiles au président José Mário Vaz. Certains portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « En démocratie c’est le peuple qui commande » ou encore « A bas la tyrannie. Basta ! [Ça suffit] ».

« Nous disons ça suffit aux politiciens et exigeons du président de la République, le premier magistrat de la Nation, qu’il assume ses responsabilités et qu’il crée des conditions favorables à une sortie de crise ! »

La manifestation s’est terminée sans violence en début d’après-midi, mais les organisateurs promettent de battre le pavé de nouveau lundi, mardi et mercredi, jusqu’à ce que le président José Mário Vaz s’en aille.

Avec rfi.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!