Bataille d’influencede candidats à l’UA : Amina la kenyane, Abdoulaye sénégalais...
Publié le 10-10-2016 - à 09:09' par IGIHE

Le 17ème Sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine qui s’est tenu à Kigali en juillet dernier n’a pas pu tomber d’accord sur un candidat devant remplacer la Présidente de la Commission de l’Union Africaine qui termine son mandat. Cet exercice a été mis à l’agenda du prochain sommet de ces chefs d’Etats qui aura lieu en Janvier de l’année 2017.

Depuis lors, la liste des candidats s’étire. Il ne manquait qu’’une candidate kenyane en la personne d’Amina Mohammed, actuelle Ministre des Affaires Etrangèrs de son pays. Elle vient s’ajouter à la liste des candidats présentés par l’Uganda, Dr Wandira Kazibwe, ex-Vice-Présidente qui a retiré sa candidature, par le Botswana qui a aligné sa ministre des Affaires Etrangères Pelonomi Venson-Moitoi mais aussi l’équato guinéen Agapito Mba Mokuy très soutenu par les pays de l’Afrique de l’Ouest.

La Ministre rwandaise des Affaires Etrangères à confié à l’hebdomadaire The East African que le rwanda soutiendra la candidature de la Kenyane Mohamed Amina, une façon de couper court aux rumeurs qui faisaient état de l’avancement de la candidature du Dr Donald Kaberuka, ancien patron de la BAD.

"C’est une femme de mérite. Le Rwanda la soutiendra fermement. Elle en a la capacité et l’expérience extraordinaire en diplomatie et dans la bonne gouvernance. Elle a une compréhension et des sentiments panafricains particuliers qu’elle pourra brandir dans la communauté internationale", a indiqué Mme Louise Mushikiwabo parlant de sa collègue kenyane Amina Mohammad âgée de 55 ans.

L’heure est donc aux tractations pour que cette candidate qui a l’aval du Rwanda et du Kenya son pays soit agréée par tous les pays de l’Afrique de l’Est y compris la Tanzanie, l’Uganda, la Somalie et bien d’autres.

Le lobbying autour des candidats continue de plus belle. La Bostwanaise Moitoi a plus de chance d’être élue pour avoir l’aval de la Présidente sortante Dlamini Zuma et de la SADC (Southern Africa Developmenet Community). Non moins important est le Sénégalais onusien Abdoulaye Bathily, un candidat de l’Economic Community of West African States (ECOWAS). Il a l’aval de deux présidents influents que sont Macky Sall du Sénégal et Mohammed Buhari du Nigéria.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!