Eventuel report des élections : la société civile demande à Nangaa de présenter les éléments qui motivent cette décision

Redigé par radio okapi
Le 13 octobre 2017 à 08:31
Visites :
56 2

La société civile demande à la CENI d’organiser rapidement les élections qui ne demandent pas la répartition des sièges comme le veut l’accord de la Saint Sylvestre.

Me Sylvain Lumu Mbaya, secrétaire exécutif de la Ligue des électeurs et président national de l’Institut Alternatives citoyennes pour la gouvernance démocratique demande au président de la CENI de présenter les faits qui justifient sa déclaration d’un éventuel report des élections.

« Quand il fait cette déclaration, il convient à présent que les parties prenantes qui ont constaté la crise née du fait que les élections n’ont pas eu lieu, se mettent au travail, évaluent très rapidement, parce que la déclaration peut être faite, elle est faite en l’air, il faudrait qu’il présente des éléments essentiels qu’il motive à aller dire ce genre de choses », recommande Sylvain Lumu Mbaya.

Sylvain Lumu Mbaya, secrétaire technique adjoint chargé de l’administration de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) de la RDC le 15/03/2016 à Kinshasa lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Pour lui, dans une situation de crise, il faut des solutions exceptionnelles. Il recommande que les élections qui n’ont pas la même nature soient découplées.

Il fait remarquer que cette déclaration se fait au moment où le consensus dégagé au 31 décembre 2016 dans l’accord de la Saint Sylvestre souffre de la mauvaise application.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité