IGIHE.com \BB Politique
Est RDC : La Société civile rwandaise dans la mêlée
Publié le 11-11-2012 - à 15:07' par Jovin Ndayishimiye

Ce Samedi 10 Novembre, les prélats de l’église anglicane au Rwanda écrivent une lettre adressée au Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki MOON, protestant contre le style de rédaction du récent rapport du Groupe des Experts onusiens incriminant le Rwanda comme quoi il appuierait le Mouvement rebelle congolais dit M23.

Quatre églises chrétiennes et l’Association des Musulmans du Rwanda se sont joints pour rédiger une telle lettre où ils insistent sur le fait qu’ « Ils doutent également de l’intégrité des experts, ainsi que de la méthodologie employée pour établir le rapport. Ces religieux estiment que les congolais sont eux-mêmes responsables de qui ce passe dans cette partie de leur pays. »

La lettre montre que les preuves d’implication du Rwanda dans la crise congolaise ne sont pas entièrement fondées. Ces confessions religieuses posant en tant que membres de la société civile rwandaise, savent très bien que le Rwanda n’est pas la cause de l’insécurité qui prévaut dans l’Est de la RDC.

Se confiant à IGIHE, Mgr Onesphore RWAJE de l’Eglise anglicane Au Rwanda et qui a signé ladite lettre a déclaré que l’idée de rédiger la lettre lui est venue en Septembre 2012 suite à la lecture des différents rapports onusiens qui sont jugés incomplets. Les confessions religieuses demandent à l’ONU de suivre des méthodes professionnelles de recherche et de confection des rapports.

Ces confessions montrent que la question congolaise doit être analysée profondément sans état d’âme ni partialité parce qu’elle prend racine dans l’histoire ancienne depuis le partage colonial de l’Afrique fait à Berlin 1885.

« Les groupes armés opérant dans l’Est de la RDC sont nés pour diverses raisons politiques et historiques qui ont duré longtemps pour lesquelles des solutions n’ont pas été tentées. La voie de solution rationnelle idéale serait de faire des analyses profondes de la question », lit-on dans le communiqué conjoint des confessions religieuses rwandaises que sont l’Eglise Protestante, l’Eglise Anglicane, Alliance of Evangelical of Rwanda, Forum of Born /Again Churches and Christians of Rwanda et l’Association des Musulmans du Rwanda (AMUR).

Ce n’est pas trop tôt pour réagir, confie un membre de la Société civile et fin observateur de la dynamique des sociétés des Grands Lacs. Il apprécie la société civile congolaise aui a accompagné le régime Kabila dans son accusation contre le Rwanda qui est accusé d’appuyer les rebelles du M23.

« Cette démarche d’une section de la Société civile rwandaise est louable mais elle est timide. On a remarqué comment les représentants des Eglises congolaises au Nord Kivu ou à Kinshasa ont organisé des manifestations réclamant le retour de la paix dans la région en proie à la guerre civile. Cette société civile ne rate pas une occasion d’enfiler les accusations de Kinshasa comme quoi la RDC est envahie par un pays étranger, le Rwanda. La Société civile congolaise est si instrumentalisée par Kinshasa au point qu’elle sillonne les métropoles occidentales en accusant le Rwanda d’être derrière le M23.

La démarche de la Société civile rwandaise est trop sage. Mais pourquoi celle-ci ne fait-elle pas des manifestations ou des contre publications montrant lesdites faces profondes du problème congolais ? Ici, on sent des officiels rwandais subir eux-seuls les retombées de ce malentendu congolo-congolais », a-t-il ajouté.

Cet observateur de la région des Grands lacs trouve que les Congolais sont maîtres sur le terrain de lutte médiatique, qu’ils savent utiliser toutes les sections de la société civile congolaise et internationale au moment où le Rwanda agressé verbalement préfère jouer la politique des lobbies dans les coulisses internationales.

« Ce sont deux choix, deux luttes différentes qui donnent des résultats appréciables chacun à leur façon. Ces choix sont motivés par le rapport des forces qui se confrontent. D’aucuns avancent que la tempête médiatique ne donne pas assez de résultats dans certains problèmes internationaux », a-t-il ajouté.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!