Dr David Himbara, divisionniste, confondu par la diaspora rwandaise du Canada

Redigé par IGIHE
Le 27 octobre 2017 à 11:52

La diaspora rwandaise du Canada (RCA-Canada) a écrit au député John McKay élu de la circonscription Scarborough-Guildwood au Parlement canadien pour lui demander de ne pas donner suite à la requête de David Himbara qui veut s’adresser à la Commission Parlementaire Canadienne des Affaires Etrangères et du Développement international, FAAE. John McKay élu de la circonscription Scarborough-Guildwood au Parlement canadien Himbara a prié le Député Mc Kay de le présenter devant cette Commission afin de (...)

La diaspora rwandaise du Canada (RCA-Canada) a écrit au député John McKay élu de la circonscription Scarborough-Guildwood au Parlement canadien pour lui demander de ne pas donner suite à la requête de David Himbara qui veut s’adresser à la Commission Parlementaire Canadienne des Affaires Etrangères et du Développement international, FAAE.

John McKay élu de la circonscription Scarborough-Guildwood au Parlement canadien
Himbara a prié le Député Mc Kay de le présenter devant cette Commission afin de harceler le Col Vincent Nyakarundi, un diplomate rwandais en poste au Canada tout en ternissant le gouvernement rwandais comme quoi il réprime les politiciens de l’opposition.

Himbara qui a prétendu diriger la Communauté rwandaise du Canada CCAPVR a vu sa lettre transmise au Député Bob Nault, Président la Commission Parlementaire Affaires Etrangères et Developpement International pour dire que la communauté qu’il dirige est inquiète du mauvais climat politique qui règne au Rwanda.

Il n’était pas, David Himbara, à son premier coup d’essai ! Le 27 septembre dernier, devant le Congrès Américain, à Washington, moyennant un soudoiement de quelques 520.000 $ payés en tranches à un ou plusieurs commissionaires, il a pu délivrer son message brossant le profil sombre du Rwanda actuel. Apparemment il n’a pas récolté l’effet escompté car certains députés influents du Congrès ont pu le confondre montrant un pays et un régime déterminés pour une gestion disciplinée et saine des resources naturelles et humaines.


Joachim Mutezintare, Président de la Communauté rwandaise du Canada, à gauche, suivi John Rulinda, Vice Président au Centre et Dr David Himbara (droite).

Les députés américains, certainement, ont compris certes qu’une opposition politique est nécessaire dans le pays mais que quand une telle opposition à couteaux tirés est négativisante, torpillant délibérément toutes les réalisations socio économiques au point de souhaiter une force extérieure qui viendrait tout détruire et recommencer à zero ; là, ils n’ont pas été convaincus de la véracité des accusations du politicien Himbara.

“La Communauté rwandaise du Canada proteste avec la dernière énergie contre les accusations gratuites continues dans la lettre que vous avez transmis à la Commission Affaires Etrangères et Développement international du Parlement canadien. Nous espérons que vous aurez au préalable été intéressé de connaître la personne qui vous a confié la lettre en question”, ont ainsi écrit Joachin Mutezintare et John Rurinda, Président et Vice Président de l’Association de la Communauté Rwandaise ducanada forte de ses 20.000 membres éparpillés dans toutes les villes du Canada.

Les deux représentants de la Communauté rwandaise du Canada continuent plus loin dans leur lettre à l’Hon. McKay, décrivant l’homme, Dr David Himbara, “entretenant dans le secret des activités louches divisionnistes et d’insécurisation du Gouvernement rwandais, dans les coulisses, des Rwandais de la diaspora dans un climat entretenu de zizanie, de suspicion”.

Himbara brandit aussi une accusation à l’encontre du diplomate rwandais en poste au Canada, le Col. Vincent Nyakarundi comme quoi celui-ci ferait des pressions sur quelques members de la communauté rwandaise de Canada.

“ Ce sont des accusations dénuées de tout fondement. Ce harcèlement du diplomate rwandais, le Col Vincent Nyakarundi, sur des Rwandais du Canada ne peut pas se faire sans que nous n’en soyons au courant. Ceci est un signe que Himbara a un plan de ternir le Gouvernement rwandais pour que les Rwandais du Canada s’en distancient. Nous, rwando-canadiens, ne pouvons pas tolérer voir les institutions de notre gouvernement instrumentalisées par un quidam au profit d’une propaganda éhontée contre un pays souverain, une nation et des individus”, ainsi écrivent les représentants de la Diaspora rwandaise demandant à McKay de ne pas tenir compte de ce tissue de mensonges politiques du sieur David Himbara. Pour le persuader, ils ont mentionné la grosse somme de 520.000 $ dépensés par le sieur à la Société américaine Podesta group afin qu’il puisse comparaître devant le Congr↕s américain au 27 septembre dernier.

Mais David est subtile dans sa politique ténébreuse. Il a créé des rencontres aux USA, DIRN/Democracy in Rwanda Now et CCAPVR/ Canadians Concerned about Political Violence in Rwanda

Qui est David Himbara ? Comment vit-il ?
Maître de Conférence au Seneca College, une école d’arts et TICs de la Ville de Toronto, il totalize à peine 50.000 dollars par an. Pour retrace l’origine de ces 520 mille dollars américains qu’il a payé à Podesta Group pour qu’il l’introduise au Capitole, il est dit que cet argent a pu être déboursé par le richissime rwandais Rujugiro Tribert Ayabatwa.

La Commission des Affaires Etrangères du Parlement canadien n’a pas encore répondu ni au Député McKay qui a demandé au Parlement d’entendre Dr David Himbara, ni à l’Association des Rwandais de la Diaspora du Canada.

Lettre de la directin de la Diaspora rwandaise du Canada au Parlement canadien


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité