IGIHE.com \BB Politique
Des parlementaires européens soucieux de visiter Victoire Ingabire des FDU
Publié le 23-09-2016 - à 09:54' par IGIHE

Une délégation de 8 députés de l’Union Européenne membres de la Commission du Genre viennent d’effectuer une mission de 3 jours au Rwanda où ils n’ont pas pu rendre visite à la dame Victoire Ingabire dans sa prison du Centre ville de Kigali dite 1930.

Cette délégation a donné une conférence de presse ce jeudi 22 septembre au cours de laquelle elle a apprécié le pas franchi par le Rwanda dans le domaine de la promotion féminine et le gender.

Elle a visité le Centre Mémorial de Gisozi et plusieurs institutions dont le One Stop Center de Kacyiru chargé de lutte contre les Violences faites à la femme et à la jeune fille.

Mme Iratxe Garcia Perez, chef de la délégation a apprécié l’état des projets financés par l’’Union Européenne dans les différentes institutions de la bonne gouvernance et de l’accès à la justice et qui profitent aux citoyens rwandais, hommes et femmes.

"L’Union Européenne marche sur les principes du respect de la valeur humaine, de la liberté d’expression, de la démocratie, du Gender, de l’état de droit et du respect des droits de l’homme", a-t-elle rappelé pour souligner que ces principes sont essentiels dans la ligne politique de l’Union Européenne. Elle a ainsi, en passant, fait allusion à la résolution du Parlement européen du 23 mai 2013 qui rejettait la peine d’emprisonnement de Victoire Ingabire des FDU prononcée par les tribunaux rwandais après un procès qu’il croit politique.

"Nous avons voulu rencontrer la Dame Victoire Ingabire pour savoir sa vie de prisonnière. Nous avons assez d’information sur sa situation. En tant que délégation du Parlement européen, nous avons demandé une facilitation pour la rencontrer pour nous enquérir de l’état du repect des droits de l’homme au Rwanda. Nous voulions échanger sur ces idées", a ainsi déclaré à la presse Mme Iratze indiquant que

"Malheureusement la rencontre n’a pas eu lieu. Mais nous souhaitons rencontrer des gens et discuter sur les droits humains. Il se peut que dans ce domaine la perception n’est pas la même. Nous voulons recueillir diverses perceptions. Nous avons demandé à la direction pénitentiaire de rencontrer cette dame Victoire Ingabire, aucune réponse n’est venue. Nous espérons que la fois prochaine, nous la rencontrerons"

Du côté de l’autorité pénitentiaire, cette demande ne lui est parvenue. Pour elle, cette délégation européenne n’est pas la première à demander et recevoir la permission de rendre visite à la Prisonnière.

"Jamais ! aucune demande ne nous est parvenue. Il y a un bureau au Ministère des Affaires étrangères par lequel les diplomates passent. Celui-ci me contacte en tant qu’officer en Relations Publiques de la direction des prisons", a confié catégorique, CIP Hilaire Séngabo.

"Pourquoi devons-nous leur refuser cet accès ? Nous n’en avons aucun intérêt. Ces parlementaires européens ne nous ont rien demandé Vous devriez leur demander la preuve de ce qu’ils avancent ; Au moins l’e-mail qu’ils nous auraient écrit", a-t-il ajouté pour se blanchir parlant d’une récente visite d’une délégation hollandaise à Mme Victoire Ingabire. Il a donné d’autres exemples de visites facilitées par la direction pénitentiaire dont l’Ambassadeur de Guinée et celui d’Uganda.


La conférence de presse en images :


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!