IGIHE.com \BB Politique
Course à la primature : l’opposition réclame la mise en place d’une structure de coordination
Publié le 22-10-2016 - à 12:08' par IGIHE

La mise en place d’un nouveau gouvernement de large Union nationale est attendue d’ici le début du mois de novembre 2016, tel que prévue par l’accord politique. La composante opposition politique qui a pris part aux travaux du dialogue réclame la mise en place d’une structure de coordination pour faciliter la composition du gouvernement de transition.

vendredi 21 octobre, Steve Mbikayi de l’opposition nationaliste a indiqué que cette coordination aura entre autres la tâche de gérer les ambitions des uns et des autres pour la composition de l’équipe gouvernementale de transition

L’accord politique signé mardi 18 octobre à la fin des travaux du dialogue attribue la primature à l’opposition. Mais il n’a pas prévu des modalités pratiques de la mise en place du gouvernement de transition. En attendant la mise en place d’une structure de coordination, des voix s’élèvent dans les Etats-majors de quelques partis politiques de l’opposition signataires de l’accord pour exiger des postes au sein du prochain gouvernement.

Au niveau de l’Union pour la nation congolaise (UNC), l’option levée est claire : Vital Kamerhe est son candidat premier ministre.

De son côté, Steve Mbikayi de l’opposition nationaliste se dit candidat à n’importe quel poste ministériel.

Par ailleurs, pour lui, le travail de co-modérateur de l’opposition au dialogue a déjà pris fin.

D’après lui, si ce co-modérateur doit expédier des affaires courantes, il doit convoquer une rencontre des opposants signataires de l’accord pour mettre en place une structure de coordination.

A l’opposition citoyenne, Justin Bitakwira n’a pas caché son ambition de travailler dans ce gouvernement.

D’après ses critères, il faut choisir parmi les opposants, le meilleur à placer à la tête de la primature et sans oublier de réserver un quota pour le rassemblement.

L’opposition républicaine de Kengo wa Dondo soutient l’idée de la mise en place d’une structure pour définir les modalités et critères d’éligibilité.

Depuis la fin du dialogue, plusieurs plateformes politiques de l’opposition multiplient des rencontres nocturnes pour la formation de ce nouveau gouvernement. ​

Avec radiookapi.net


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!