IGIHE.com \BB Politique
Conseil de Sécurité : Le Rwanda s’oppose à l’usage des drones de l’ONU dans l’Est de la RDC
Publié le 9-01-2013 - à 10:30' par Louis Charbonneau Reuters Traduction de l'Anglais par Jovin Ndayishimiye d'IGIHE

Le Rwanda s’est opposé ce mardi 8 janvier à l’usage de la surveillance de l’espace aérien de l’Est de la RDC par des drones onusiens, une proposition de projet qui sera mise en application après un examen profond de son utilisation. Le Rwanda s’est révolté ainsi contre le fait que l’Afrique est devenu un champ d’expérimentation des gadgets des Services Secrets occidentaux.

Il est rapporté que Hervé Ladsous, le Chef du Département onusien de Maintien de la Paix a déclaré au Conseil de Sécurité dans une session à huis clos que la Monusco /Mission onusienne pour la Stabilisation du Congo a un projet de déployer 3 drones (avions téléguidés sans pilote) dans l’Est de la RDC en proie à l’instabilité et l’insécurité.

Les Nations Unies ont voulu l’usage des drones dans cette région depuis 2008. C’est du moins ce qu’a demandé, en plus d’hélicoptères et autres matériel, Alan Doss, l’alors Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour la RDC pour, a-t-il justifié, améliorer la collecte de renseignements militaires en temps réel.

Cette requête n’a pas été satisfaite mais l’idée lancée a eu un regain d’intérêt l’année dernière avec la reprise des hostilités par le M23 qui a pris beaucoup de localités dans cet Est de la RDC.

Le Rwanda, qui a nié les allégations des experts onusiens selon quoi il soutien le M23, a déclaré solennellement qu’il considère d’inopportun l’appel de Ladsous de déploiement de drones dans l’Est de la RDC.

"Il n’est pas sage d’utiliser un objet électronique dont nous n’avons pas assez d’informations’’, a déclaré à Reuters Olivier Nduhungirehe, le Premier conseiller d’ambassade du Rwanda à l’ONU. Pour lui, "L’Afrique ne doit pas être un lieu d’expérimentation des gadgets électroniques des Services de renseignement occidentaux."

Le Corps diplomatique en poste à l’ONU a dit que les USA, la Grande Bretagne et d’autres membres sont favorable à l’usage des drones dans l’Est de la RDC.

Il est attendu prochainement un rapport de Ban KiMoon, le Secrétaire Général de l’ONU recommandant les pistes d’amélioration de la capacité de la Force onusienne de la MONUSCO/Mission de Stabilisation du Congo.

Des sources diplomatiques onusiennes disent qu’au cours de cette réunion à huis clos du Conseil de Sécurité de ce Mardi, la délégation rwandaise a dit qu’en ce cas d’utilisation des drones, la MONUSCO sera alors considérée comme ‘belligérant’.

Nduhungirehe a expliqué la position rwandaise dans cette affaire, disant qu’il est au préalable important de réfléchir sur l’implication que l’usage de ces drones fera sur la souveraineté des pays limitrophes.

Il a dit que le Rwanda n’a aucun problème avec l’usage des hélicooptères onusiens, avec des équipements de vision nocturne et d’autres gadgets électroniques de la Force de maintien de la paix onusienne.

D’autres diplomates, y compris ceux d’Europe, se sont également réservés sur ce projet.

Ils ont déclaré que le projet en question laisse beaucoup de questions sans réponses à propos de celui qui doit recevoir lesdites informations fournies par les drones et comment elles pourraient être largement disséminées.

Ils ont exprimé des inquiétudes à l’idée de voir l’ONU devenir un centre actif de renseignements militaires.

La Russie et la Chine sont les puissances qui ont des réticences sérieuses au déploiement de ces drones dans l’Est de la RDC, ont confié à Reuters des Diplomates.

Les diplomates occidentaux qui soutiennent l’idée du déploiement de ces drones disent que l’opposition du Rwanda est la première manifestation des difficultés auxquelles ils seront confrontés sur le chapitre congolais durant les deux prochaines années de siège du Rwanda au Conseil de sécurité.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!