Congrès du FPR : Chairman Kagame insiste sur la jeunesse comme Fer de lance du parti

Redigé par NDJ
Le 17 décembre 2017 à 12:25

Ce Samedi 16 décembre 2017, le Président du FPR, Paul Kagame vient de clôturer les travaux du Congrès du FPR-Inkotanyi dans la grande sale du prestigieux QG du FPR du Quartier Rusororo de l’Est de Kigali. Son discours a insisté sur le rôle catalyseur dans le développement et leadership de la jeunesse rwandaise dans un proche avenir.


“En cette commémoration du 30ème anniversaire du FPR, l’opportunité est offerte aux cadres de la famille politique du FPR de rééditer leur altruisme et patriotisme pour accompagner davantage la Famille politique à atteindre ses buts et objectifs”, a dit le Président-chairman du FPR- Inkotanyi souhaitant voir sa famille politique actualiser son profil et ses activités sans cesse changeantes au fil du temps.

Jeunesse main dans la main avec la population adulte

“La contribution de la jeunesse viendra compléter la nôtre, nous de la génération adulte. Il nous faudra veiller à ce role incubateur pour que notre pays puisse se developer àun rythme accéléré et réaliser de grands changements sociaux”, a dit le Président de la République et Chairman du FPR, parti moteu invitant les congressistes à puiser de nouvelles energies de travail pour témoigner un altruism sans faille dans ces trois journées universitaires du parti riches en experiences diverses.

Le Chairman du parti a construit son discours dans une sorte de continuité des orateurs precedents. Ainsi, au cours de la deuxième journée des travaux de ce Congrès, un orateur Dr Clet Niyikiza, pharmacologue et investisseur local en fabrication de produits pharmaceutiques, a lancé une alerte très suivie par l’audience.

Sa communication portait sur “Le Rwanda dans un monde changeant” où il a insisté sur la nécessité de voir des jeunes activement industrieux et créateurs, maniant les nouvelles TICs et actifs dans la recherche de solutions aux défis auxquels font face les citoyens.

Cet investisseur et intellectual chevronné a insisté sur une méthodologie appropriée de transmission de connaissances et de savoir-faire : “… transmettre à la jeunesse des connaissances livresques et la capacité d’analyse et de synthèse créatrice de toute activité économique”.

Cette deuxième journée des travaux du Congrès a connu aussi une intervention du Dr Donald Kaberuka, ancient minister des finances et Economie et ancient Président de la BAD. Lui, il a indiqué ne voir le développement du Rwanda que dans le cas où il ne cessera de s’actualiser et de tenir en éveil intellectuel ses citoyens tout en veillant sur la recherche et la mise en application des solutions localement conçues.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité