Combats dans l’est de la RDC entre forces armées congolaises et éléments du M23

Publié par Olga Ishimwe
Le 23 février 2017 à 07:08
Visites :
56 2

es combats dans l’est de la RDC ont impliqué les forces armées congolaises et des éléments du M23 mercredi 22 février dans la région de Bisanga. Une altercation qui a impliqué un nombre encore inconnu de rebelles. Un certain nombre ont traversé la frontière pour trouver refuge en Ouganda.

Quelque 44 membres du M23 se sont rendus aux UPDF, affirme Richard Karemire le porte-parole de l’armée ougandaise. Il n’est pas confirmé cependant qu’ils fassent partie du groupe ayant pris la fuite du camp de cantonnement ougandais en janvier dernier, précise-t-il. Parmi eux, quatre auraient porté des armes. En plus des combattants, un certain nombre de civils ont aussi traversé la frontière pour fuir les combats. Leur nombre n’est pas encore connu.

Mercredi soir 22 février, la situation était calme, assure toujours Richard Karemire. De l’autre côté de la frontière, une source militaire congolaise rapporte qu’un groupe de M23 serait toujours présent près de Tshanzu non loin de la frontière ougandaise et que les opérations se poursuivent.

Plus tôt dans la journée, la Monusco tweetait avoir lancé « des reconnaissances aériennes contre une présence probable d’éléments de l’ex-M23 ». A Kampala, Bertrand Bisimwa le président du Mouvement du 23 mars a publié un communiqué dans lequel il affirme que les anciens combattants qui « retournent dans leur pays sont non armés » et n’ont « aucune intention de faire la guerre ».

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité