Chut ! On s’affaire aux préparatifs électoraux d’Août prochain dans les QG des partis

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 18 avril 2017 à 12:14
Visites :
56 2

Parmi les onze partis politiques agréés officiellement au Rwanda, lesquels vont-ils aligner leurs candidats à la présidentielle du 3 Août prochain ? Une petite enquête de The New Times montre que certains partis, les plus en vue outre que le FPR-Parti moteur, ont un problème de se décider à nommer un candidat en leur sein.

"Nous prévoyons une AG/ Assemblée Générale des membres du parti le 3 et le 4 juin prochain. L’AG est un organe souverain du parti PSD. C’est bien elle qui prend les grandes décisions du parti. Cette AG va désigner notre candidat à l’imminente présidentielle", a dit Vincent Biruta, Président du PSD/Parti Socio Démocrate qui, à la récente présidentielle de 2010, avait aligné le docteur Jean Damascèmne Ntawukuriryayo, alors Secrétaire Général du parti. Ce dernier avait recueilli 5% des voix.

Du côté du PS IMBERAKURI, la Présidente du Parti, Christine Mukabunani, confie au journal comme quoi, elle fait la tournée dans le pays en galvanisant ses membres sur l’importance des imminentes élections. Selon elle, cette tournée dans 3 districts de chaque province du pays y compris dans la ville de Kigali, l’heure est à la collecte des suggestions et des avis sur le bon déroulement des élections dans l’intérêt du PSI. "L’AG du parti se réunira en mai prochain pour arrêter les décisions nécessaires relatives à notre participation auxdites élections", a dit Mukabunani.

L’UDPR/Union Démocratique du Peuple Rwandais, un parti des jeunes, a décidé, de l’avis de son Président Pie Nzeyimana, que les 300 milles adhérents vont porter leurs voix au candidat Paul Kagame du FPR, indique le journal citant le Président de l’UDPR.

Au Parti écologique, le Démocratic Green Party du Rwanda, aucun doute sur la candidature de Dr Frank Habineza à la présidentielle de 2017.

"Néanmoins nous nous affairons à mobiliser les fonds pour cette campagne de l’ordre de 1.5 milliards de francs", a dit Jean Claude Ntezimana, le Secrétaire Général de DGPR.

Bien entendu il y a des candidats indépendants qui annoncent les couleurs et ont fait dans le court passé un vacarme médiatique. Mais la procédure en vigueur veut qu’ils collectent un certain nombre de signature. Rien ne filtre sur leurs activités politiques pour le moment.

Du côté de la Commission Electorale Nationale, l’heure est à la revue des listes citoyennes électorales.

"Au mois de mai ci-devant, les listes électorales seront parvenues aux petites instances aministratives de la base communautaire dites IMIDUGUDU où tous les citoyens soucieux de faire leur devoir civique vérifieront s’uils sont listés. Le Secrétaire Exécutif dit que la proclammation officielle des listes définitives et la distribution des cartes d’électeurs se feront en juillet prochain.

Ils étaient 5.7 millions d’électeurs à la présidentielle de 2010, ils seront 6.8 millions pour celle du 4 Août prochain.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité