IGIHE.com \BB Politique
Candidat à la primaire de gauche, Benoît Hamon veut créer une VIe République
Publié le 17-08-2016 - à 10:56' par IGIHE

Invité au micro de France Inter ce mercredi matin, le député socialiste et candidat à la primaire de gauche s’est prononcé en faveur d’une VIe République. Selon lui, les solutions politiques actuelles sont obsolètes et la question identitaire manipulée.

L’ancien ministre socialiste Benoît Hamon a annoncé sa candidature à la primaire de gauche, en direct sur France 2, le 16 août. Invité au micro de France Inter ce mercredi matin, le député des Yvelines a prôné la création d’une "VIe République". "Nous avons placé notre politique dans les pas de nos prédécesseurs. Si les électeurs de gauche paraissent désorientés, estime-t-il, c’est parce que nos solutions sont passées".

"Les grandes oubliées sont les classes populaires"

Considérant que le modèle politique français est à bout de souffle, Benoît Hamon veut instaurer un "revenu universel pour réduire le temps de travail et faciliter la vie en société", mais également "développer les formes alternatives d’entrepreneuriat". Et si la sécurité reste le thème prioritaire pour les Français, le député PS lui, estime que "la question sociale a été abandonnée".

"Les dirigeants politiques ne parlent aux classes populaires que pour agiter la question identitaire. Elle est importante mais manipulée. Moi je n’entrerai pas dans une campagne présidentielle si la question identitaire est centrale." Chômage, "taux de pauvreté insupportablement élevé", selon lui, "les grandes oubliées sont les classes populaires".

"Hollande ne peut plus rassembler la gauche"

"Il y a bien des choses positives dans le quinquennat de François Hollande, mais sur les questions sociales et démocratiques, nous avons échoué(...) Les Français sont privés de voix entre deux élections et le parlement n’est représentatif que d’un électeur sur deux. C’est intenable".

Pour autant, Benoît Hamon reconnait qu’il soutiendra François Hollande s’il remporte la primaire de gauche qui aura lieu en janvier 2017, au même titre que lui le soutiendrait en retour, explique-t-il. Et pour cela, le député est confiant. Selon lui, François Hollande ne peut plus rassembler les deux gauches, or "pour être au second tour de l’élection présidentielle et la gagner, il faut rassembler toutes les gauches. Il faut construire des ponts".

Metronews.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!