Bilan d’un mandat chargé des députés rwandais au Parlement EALA

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 3 mai 2017 à 03:00
Visites :
56 2

L’East African Legislative Assembly où siègent 9 députés de chacun des cinq pays membres - en tout 45 députés- est pour bientôt au terme de son actuel mandat pour le 4 juin 2017.

Pour le nouveau mandat, l’EAC ayant un nouveau membre, le Soudan du Sud, l’EALA aura 54 députés siégeant.
L’heure est au bilan.

"Nous avons dirigé la Commission parlementaire de la TéléCommunication, du Commerce&Investissement. Nous avons dirigé d’autres Commissions dont la Commission Politique, la commission Agriculture, la Commission aux Comptes, la Commission des Services Généraux avec volet Budget et Bonnes Conditions des Citoyens", a confié à la presse, Patricie Hajabakiga montrant que l’équipe parlementaire rwandaise a dynamisé cette institution régionale qui a pu élire des lois importantes au cours de ce mandat qui s’achève.

Au nombre de celles-ci, "EALA a voté une loi qui a permis d’écourter le trajet des marchandises rendues à Kigali en provenance du Port de Dar Es Salaam de 21 à 3 jours de route. Il ne reste que trois postes de contrôle du Poids des marchandises transportées à bord des camions légalement acceptées tout au long du trajet Dar-Es-Salaam-Kigali", a indiqué Hajabakiga.
Hajabakiga met à l’actif de l’équipe parlementaire sortant le fait que le Parlement EALA a également étudié et approuvé une loi mettant en place un poste-frontière unique à chaque poste-frontière (One Stop Border Post) entre les pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

"L’équipe sortante a contribué au vote de l’arsenal juridique d’EALA. Parmi les lois suggérées par les députés rwandais siégeant dans l’EALA, il y a une loi d’interdiction des sachets en plastique, celle portant sur la santé reproductive introduite par l’Hon. Odette Nyiramirimo...", a ajouté l’honorable Oda Gasinzigwa qui est entrée à EALA en octobre 2016.

Pour la députée Odette Nyiramirimo qui vient de terminer ses deux mandats réglementaires, "Nous avons initié et fait voter 27 lois et d’autres projets de lois sont pendants avant la fin de notre mandat en juin prochain. Nous avons tout fait pour faire honneur au Rwanda que nous représentons".

Les députés regrettent néanmoins que les pays membres de l’EAC n’ont pas pu s’acquitter entièrement de leurs contributions de 8.37 millions de dollars car jusqu’au 13 mars dernier, ont-ils dit, seuls 44.51% de ces obligations avaient été honorées ; le Rwanda ayant déboursé jusqu’à ce jour, 48.08% de sa quote-part.

A la question de chemins de fer du Corridor Nord (Mombasa-Nairobi-Kampala-Kigali) et du Corridor Central (Dar-Es-Salaam-Ishaka-Kigali), "il faut que les travaux de construction de ces Chemins de fer s’approchent de la frontière rwandaise pour que le Gouvernement rwandais s’y affaire", a dit Hajabakiga qui a tenu un dialogue soutenu avec les Ministères des Infrastructures des pays-membres ; ajoutant que les travaux du Chemin de fer du Corridor Nord sont arrivés à Nairobi, que pour progresser rien que jusqu’à la frontière ugandaise, cela prendra jusqu’à 2022.

Il est attendu que le projet du passport EAC est dans sa phase finale, que le Rwanda commencera à le délivrer en janvier 2018, a-t-elle dit montrant un bilan parfaitement chargé accompli au cours de ce mandat qui va s’achever.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité