Le passé et l’avenir du Rwanda

Redigé par Reporter de IGIHE
Le 13 avril 2012 à 02:54

Au moment où les Rwandais commémorent le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 qui a changé à jamais leur vie, il est important d’attirer l’attention sur les miracles de l’après-génocide au Rwanda.
Oui, il y a la volonté de vivre pour prospérer, pour créer une culture post-génocide qui reconnaît le passé et choisit pourtant son avenir, c’est don précieux du Rwanda au monde entier.
Le Rwanda parle de l’honneur et de l’intégrité de son peuple et de ses chefs et nous rappelle à tous que la récupération et (...)

Au moment où les Rwandais commémorent le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 qui a changé à jamais leur vie, il est important d’attirer l’attention sur les miracles de l’après-génocide au Rwanda.

Oui, il y a la volonté de vivre pour prospérer, pour créer une culture post-génocide qui reconnaît le passé et choisit pourtant son avenir, c’est don précieux du Rwanda au monde entier.

Le Rwanda parle de l’honneur et de l’intégrité de son peuple et de ses chefs et nous rappelle à tous que la récupération et le renouvellement, c’est-à-dire, refaire surface sont les caractéristiques d’une société saine et pleine d’espoir.

J’ai été au Rwanda six fois au cours des quatre dernières années et j’ai, à chaque fois, visité le Centre Mémorial du Génocide à Kigali. Le fait de commémorer non seulement sa propre tragédie, mais les tragédies de tous les génocides en dit long sur l’humanité et sur la sagesse du peuple rwandais.

Les génocides sont inqualifiables et incompréhensibles et pourtant, ils doivent être révélés au grand public afin de pouvoir comprendre comment ils se sont déroulés en vue d’assurer qu’ils ne se reproduiront plus. Le Rwanda a pris en main son propre destin et a réalisé un succès remarquable.

Dans le but de connaître, la vérité et la réconciliation, les juridictions Gacaca ont servi de modèle pour le monde.

Toutefois, s’enquérir sur le passé est indispensable, mais cela ne suffit pas. C’est la fondation sur laquelle se bâtit l’avenir. L’avenir du Rwanda dépend de l’autonomie, de l’éducation, de la bonne gouvernance, de l’entreprenariat et de la vision.

 


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité