RDC : un chef milicien abattu à Uvira

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 26 juillet 2016 à 03:45
Visites :
56 2

Le chef milicien Simuzizi Labani a été abattu par balles lundi 25 juillet au village Luberizi dans la plaine de la Ruzizi à Uvira (Sud-Kivu). Il a été inhumé sur place ce mardi dans la matinée. Les circonstances de la mort du chef milicien ne sont pas encore clairement établies.

Selon le commandant de l’opération militaire Sokola II à Uvira, le chef milicien a été tué au cours d’un accrochage avec des militaires en patrouille.

Des témoins rapportent que l’incident a eu lieu vers 19h30 (heure locale). Le chef milicien était sorti de sa maison pour se rendre vers la brousse, où il a l’habitude de passer la nuit. Il aurait été attaqué en chemin par des hommes armés non identifiés.

Des sources locales indiquent que le chef milicien a reçu une balle dans la tête et est décédé sur place. Une balle perdue aurait également blessé un enfant.

Les mêmes sources ajoutent que l’armée a fait un ratissage dans le secteur toute la nuit, avant d’autoriser l’inhumation du corps du chef milicien.

Selon plusieurs témoignages, dont celui du chef de la localité de Mutarule Katekama, Simuzizi Labani est un natif de Katekama à Mutarule 2.

Il avait rejoint le maquis dans les années 2012-2014, affirmant vouloir protéger sa communauté Fuliiru contre les tracasseries des militaires.

Mais des habitants de la région l’accusent de s’être surtout illustré par des embuscades, vols du bétail, assassinats ciblés et rackets.

Le président de la Nouvelle société civile congolaise de la Ruzizi, Bernard Kadogo, appelle les autres chefs rebelles et leurs groupes à déposer les armes pour se rallier aux FARDC.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité