Nord-Kivu : Buleusa déserté suite à une présence supposée des FDLR

Redigé par IGIHE
Le 17 juin 2016 à 03:42
Visites :
56 2

Une grande panique s’est emparée la nuit du dimanche à lundi 12 juin des habitants de la localité de Buleusa dans le groupement Ikobo, à la limite des territoires de Lubero et Walikale. Un groupe de présumés rebelles des FDLR armés auraient été aperçus aux alentours du village. Pris de panique, la plupart d’habitants ont fui Buleusa.

Plusieurs sources jointes dans la région indiquent que cette panique est consécutive à plusieurs incidents sécuritaires qui seraient provoqués par des rebelles FDLR, qui se cacheraient dans le camp des déplacés de Buleusa.

Les assaillants commettraient des exactions contre les populations autochtones. Selon certaines sources, au moins une personne a été tuée lundi. D’autres parlent de trois morts.

Des militaires congolais dans la région ont tiré des coups de feu en l’air pour tenter de calmer la tension, mais la situation reste tendue.

Pendant ce temps, le village s’est vidé de sa population. Certains habitants auraient fui vers la brousse, d’autres vers Lubero notamment à Kanyabayonga, Miriki et ailleurs. Ces habitants disent craindre que les FDLR ne recommencent leurs exactions notamment les tueries, pillages et autres méfaits décriés par le passé.

Avec Radio Okapi


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité