Les Kigalois invités à moins de tapage durant les fêtes de fin d’année

Redigé par IGIHE
Le 21 décembre 2016 à 12:57
Visites :
56 2

Alors que l’année 2016 tire à sa fin, la Police Nationale jette des stratégies pour qu’elle se termine en beauté et en toute sécurité. C’est ce qu’a déclaré Mme Lynda Nkuranga,CSP, Porte-parole adjointe de la Police Nationale tout en recommandant aux festoyeurs d’user de la tempérance et de peu de bruits au cours des fêtes de Noël et de Nouvel An et dans les prières qui accompagnent la fin de cette année.

"Nous prions les tenanciers de cabarets de se conformer à la loi. Les cabarets ne doivent pas se transformer en boîtes de nuits. Les mineurs ne doivent pas être servis en boissons alcoolisées. Nous encourageons les parents à veiller à la discipline alimentaire de leurs enfants mineurs pour ce qui est de la consommation des boissons alcoolisées impactant sur leur santé", a dit CSP Lynda Nkuranga qui a insisté sur le fait que tout devra être fait pour maintenir la sécurité totale dans les communautés de base.

Elle a tenu à impliquer les citoyens dans la gestion de leur sécurité quand bien même "la Police a pris des stratégies fermes de son maintien avec le déploiement d’effectifs policiers dans les quartiers et sur les voies passantes pour prévenir et arrêter immédiatement les criminels potentiels".

Sécurité routière renforcée

Lynda a encore une fois mis en garde les conducteurs de véhicules et de motocyclettes qui violent les lois de roulage dont conduite en état d’ébriété, en conversation téléphonique avec des tierces personnes. Pour la porte-parole adjointe, une discipline routière concerne également piétons, vélo et motocyclistes.

" Nous recommandons aux motocyclistes et autres conducteurs d’engins d’éviter toute distraction ou de conduire en état d’ébriété. Dans ces fêtes de fin d’année qui s’annoncent, nous luttons pour que les passagers soient sécurisés", a dit Lynda satisfait de voir qu’au cours de l’année 2016, les accidents de circulation routière ont été réduits de 37% par rapport à l’année 2015.

Selon cette autorité policière, les crimes qui sont fréquents sont coups et blessures, distribution de produits toxiques, pédophilie, viols, et banditisme.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité