Urgent

Deux arrestations dans une opération antiterroriste en Belgique

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 26 juin 2016 à 08:00
Visites :
56 2

TERRORISME - Deux hommes ont été inculpés ce samedi de participation à des activités terroristes. L’un des hommes projettait de se faire exploser lors de la retransmission d’un match de l’Euro dimanche.

La police belge a arrêté deux hommes lors d’une opération antiterroriste conduite dans la nuit de vendredi à samedi. Selon la RTBF, ils ont été arrêtés à Verviers et près de Tournai. Ils ont été inculpés de "participation aux activités d’un groupe terroriste", a indiqué le parquet fédéral belge dans la soirée.

"Deux personnes, Arnaud C., né en 1983 et E., de nationalité belge (...) sont inculpés de participation aux activités d’un groupe terroriste, comme auteur ou co-auteur", a détaillé le communiqué, ajoutant que les perquisitions se sont déroulées sans incident. Ni arme ni explosif n’ont été découverts lors des perquisitions. Selon la Radio télévision belge francophone, les personnes arrêtées sont soupçonnées d’avoir préparé un attentat dans le cadre d’une retransmission publique des matchs de l’Euro 2016 de football.

Il projetait de se faire exploser dimanche

L’homme arrêté à Verviers, âgé de 20 ans, projetait selon la radio belge RTL de se faire exploser dimanche lors d’une retransmission du match de la Belgique face à la Hongrie en huitièmes de finale.

Une perquisition et trois interpellations ont également eu lieu à Celles, près de Tournai, rapporte quant à elle La Libre. "Les trois personnes ont été interpellées à l’aube et seront entendues dans le courant de l’après-midi par la juge d’instruction de Mons spécialisée en matière de lutte contre le terrorisme", a confirmé le procureur du Roi de Mons.

Par ailleurs, la police d’Anvers a interpellé samedi un combattant de l’Etat islamique de retour de Syrie, où il serait parti en mars 2013, selon des médias belges. Il s’agit d’un ancien chef du groupuscule radical islamiste Sharia4Belgium, Saïd M’Nari, 38 ans, condamné par défaut à douze ans de prison en Belgique, ont-ils rapporté.

Un sentiment d’insécurité

La semaine dernière, trois hommes ont été inculpés pour tentative d’assassinat dans le cadre d’une autre opération antiterroriste. Des dizaines de perquisitions avaient été effectuées dans 16 communes belges, le parquet fédéral ayant expliqué que "les éléments recueillis dans le cadre de l’instruction nécessitaient d’intervenir immédiatement". C’était, à nouveau, un rassemblement prévu à Bruxelles pour le match des Diables rouges, qui état visé.

Le sentiment d’insécurité reste fort en Belgique après les attentats du 22 mars à l’aéroport et dans le métro qui ont fait 32 morts à Bruxelles.

metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité