Burundi menace de poursuivre en justice l’Union Africaine pour faute de paiement de salaire

Redigé par Deborah Binamungu
Le 23 décembre 2016 à 08:07
Visites :
56 2


Le Burundi menace de poursuivre l’Union Africaine pour faute de paiement de salaire pour ses soldats chargés de maintien de la paix et qui opèrent sous les ordres de l’organisation continentale basée en Somalie, a dit le président burundais Pierre Nkurunziza.

Le contingent burundais opérant dans la Corne de l’Afrique chargé de maintenir la paix et la sécurité, a 10 mois d’arriérés de solde après que l’Union Européenne, qui finance l’Union Africaine, aie gelé le paiement .

Ceci fait partie de sanctions arrêtées contre le gouvernement burundais pour persuader ce dernier afin qu’il résolve les problèmes politiques suscités par la décision de Nkurunziza de briguer et rester au pouvoir pour un troisième mandat.

« Tout ce qui appartient au Burundi, ne doit en aucun cas, être dévié » a dit le président Nkurunziza en direct sur la télévision nationale.
« On les poursuivra en justice jusqu’à ce qu’ils nous paient les dommages et intérêts en plus » a-t-il dit, sans pour autant dire dans quelle cour le gouvernement ira déposer sa plainte.

La mission de maintien de la paix en Somalie connue sous le nom d’ Amisom a 22.126 troupes de maintien de la paix et officiers de police provenant de six nations Africaines dont la Sierra Léone, l’Ethiopie, Djibouti et le Kenya.
Le Burundi y contribue pour 5,432 soldats. Il vient en second lieu après l’Ouganda qui y déploie 6223 soldats.

Pour le moment , les Nations Unies et l’Union Africaine négocient toujours pour trouver une solution à ce problèmes, a dit le mois dernier, Hubert Price chargé du Bureau des Nations Unies pour la Somalie basé à Mogadishu la capitale.

avec Desire Nimubona/ Newtimes


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité