Burkina Faso : les institutions publiques décorées par des artistes burkinabè

Publié par igihe
Le 28 décembre 2016 à 04:53
Visites :
56 2

Désormais, les ministères et les institutions publiques devront être décorés avec les œuvres produites par les artistes burkinabè. Le ministère de la Culture a mis à la disposition des institutions 180 œuvres artistiques composées de tableaux, batik et sculptures.

D’un coût global de cent millions de francs CFA, les 180 œuvres mises à disposition par le ministère burkinabè de la Culture serviront à la décoration des bâtiments publics. Une loi est d’ailleurs en examen à l’Assemblée nationale au sujet de la décoration des édifices publics par les œuvres de créateurs burkinabè.

Un échantillon des œuvres a fait l’objet d’une exposition dans les locaux du Premier ministre. L’initiative du ministre de la Culture Tahirou Barry est d’ailleurs saluée par le Premier ministre, Paul Kaba Thieba. Il promet d’ailleurs aux artistes que son gouvernement continuera à soutenir les créateurs burkinabè.

Améliorer les conditions de vie des artistes

Pour le ministre de la Culture, cette opération a pour but d’améliorer les conditions de vie et de travail des artistes. « Le gouvernement va toujours rechercher les moyens pour poursuivre ce mécanisme d’acquisition d’œuvres d’art au profit de nos édifices publics, explique-t-il. Nous pouvons également souligner l’opérationnalisation du fonds de développement culturel et touristique qui permettra aux artistes de développer leurs projets artistiques ».

Ce mécanisme d’acquisition d’œuvres d’art pour la décoration des édifices publics dispose d’une ligne budgétaire qui attend d’être alimentée chaque année. Une initiative saluée par Vincent Koala, président de la Confédération nationale de la culture du Burkina Faso. « Cela va de la prise en compte de la création contemporaine dans leur réalité, mais aussi un encouragement pour tous ces créateurs qui ont pu fabriquer ces œuvres et les mettre à disposition du gouvernement pour donner une singularité à ces espaces de travail », dit-il au micro de RFI.

Le Premier ministre burkinabè a exhorté les artistes à redoubler d’ardeur au travail afin d’assurer de façon régulière les différentes commandes.

avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité