Rwanda : DFID dote de 4 millions de Livres Sterling à la promotion du secteur minier

Redigé par IGIHE
Le 4 octobre 2017 à 09:10
Visites :
56 2

Le DG de l’Office National des Mines, Gaz et Pétrole, Francis Gatare, a déclaré à la presse que son office est entrain de mobiliser les donateurs pour une professionnalisation de la carrière de prospection et exploitation minières, pour une grande production et une stabilité de prix des pierres précieuses sur le marché international.

M. Gatare a fait ces déclarations au cours d’une rencontre avec les prospecteurs miniers ce mardi 3 octobre au KCC/Kigali Convention Center ; une rencontre sponsorisée par DFID.

Le projet évoqué par Francis Gatare vise à renforcer la capacité des investisseurs intervenant dans l’exploitation minière en mettant à leur disposition une banque de données en rapport avec la carte minière du Rwanda et accessibilité aux équipements de production.

"L’exploitation minière dans notre pays peut largement contribuer au développement de notre pays. Cependant, la production n’a pas toujours été satisfaisante pour le fait que le secteur a vu l’affluence d’investisseurs aux moyens limités utilisant des outils traditionnels. Pour ces raisons, la production minière n’a pas été suffisante, les standards de production et de protection des mineurs contre les accidents n’ont pas non plus été respectés. Bien plus les savoir-faire des intervenants sont à parfaire pour une plus grande production", a dit Francis.

Traçabilité des minerais
Le DG de l’Office des Mines a montré que le Rwanda est engagé dans son conformisme aux lois internationales de traçabilité des minerais dans une Afrique Centrale, surtout l’Est de la RDC, empreinte à des groupes armés, de peur que cette exploitation ne profite à la propagation d’armes.

"Nous tenons à la traçabilité des minerais exploités, du lieu d’exploitation au comptoir de vente et l’itinéraire suivi jusqu’au marché final", a-t-il ajouté dans une tentative d’attirer des investisseurs soucieux de sécuriser leurs capitaux.

M. Kato Kimbugwe, Directeur près le DFID au Développement économique, a dit que le Projet financé par son agence voudra contribuer à l’élimination de tous les défis qui se posent dans la prospection et exploitation minières. Il a promis la mise sur pied d’un service de cautionnement des prospecteurs miniers pour accès aux services financiers mais aussi pour transformer la dite production minière et la vendre avec une valeur ajoutée ; ce qui aura un impact positif sur le développement du secteur au Rwanda.

Ce projet est alimenté de 4 millions de livres sterling pour 3 ans à compter d’avril 2017.
Avec ce projet, le Rwanda espère des exportations minières passant de 200 millions de dollars actuels à 1.5 milliards en 2024.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité