Muhabura Corporation : Autofinancement réussi, détenus productifs et épargne

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 3 novembre 2017 à 10:23

La politique du RCS/Rwanda Correctional Service en matière d’autofinancement des prisons est en cours. Elle veut que les prisons du Rwanda s’autofinancent et puissent ainsi réduire leur taux de dependence du budget national annuel de 7 milliards de francs dépensés pour les besoins nutritionnels et autres des prisonniers.

Mais comment considerer et reconnaître les mérites d’un détenu hautement productif de celui qui ne l’est pas ? Comment preparer la liberation de ce dernier et sa ré insertion sociale ?

Mise sur pied de la société Muhabura

“Nous entendons contribuer au budget national au lieu de demander de l’argent à l’Etat. Nous allons exploiter nos étendues de terre. Nous construirons des routes. Nous approvisionnerons des institutions en items don’t elles ont besoin. Nous monterons des industries. Nous sommes confiants que d’ici cinq ans, nous allons nous autosuffire ӑ 50% et dans dix ans l’autofinancement des Prisons sera à 100%”. Nous créérons même le surplus qui ira renflouer le budget national, a dit le Major Nkurikiyumukiza Shadrack, directeur de Muhabura, un holding créé pour coordonner toutes les activités d’autofinancement des prisons du Rwanda.

Le major est fier d’annoncer que la Saison agricole B de 2017, les prisons du Rwanda ont exploité 207 hectares de terre pour y récolter mais, haricot et pommes de terre d’une valeur globale de 92 millions de francs.
Muhabura a obtenu un marché de construction de bordure de chaussées de la ville de Huye d’une valeur de 263 millions de francs et de 170 millions de francs pour réhabilitation d’une route menant à Nyabihu (Ouest du Rwanda).

Les stratégies de production de Muhabura portent à tous les coups surtout pour ce qui est d’une possible autosuffisance alimentaire. Il confie qu’au cours de cette saison cultural, 486.5 ha de mais, haricot et riz ont été cultivés avec une prévision de 446.5 ha pour la saison prochaine.

La réhabilitation de la savonnerie de la Prison de Huye pour une géante entreprise

Une main d’oeuvre abondante et disponible ! Les autorités carcérales ont vite compris que ce sera un non sens de nourrir des milliers de bouches dont les bras parfaitement valides ne produisent rien.

“Nous sommes entrer de restructurer la savonnerie de la prison de Huye pour 289 millions de francs. Elle sera opérationnelle avec janvier 2018 pour produire en une semaine la quantité de savons nécessaires pour les détenus pour toute une année”, a dit le Major Shadrack prévoyant que cette savonnerie dégagera un bénéfice de 140 millions de francs par an dans un premier temps et de 703 millions par an à sa cinquième année.

Muhabura exploitera également une menuiserie de la Prison de Huye. Les travaux de sa restructuration coûteront 134 millions de francs. “Cette ménuiserie à elle seule dégagera un profit annuel de 89 millions de francs”, a confié Shadrack qui compte sur des détenus ingénieux et artistes sachant remodeler le bois pour l’orner de motifs artistiques.

“Au total, ces projets d’autofinancement des prisons rwandaises produiront 4.3 milliards de francs”, a dit le Major promettant de rendre très actifs les milliers de détenus.

De petits comptes bloqués de détenus inexistants au sein des prisons
Si le Rwanda poursuit une bonne politique d’autofinancement des prisons mais aussi de haute productivité des prisonniers, les autorités pénitentiaires devraient comprendre qu’il est temps de dresser un barème de prestations suivi d’ouverture de comptes bloqués des détenus ; des comptes toujours alimentés au gré des prestations des détenus pour les débloquer à la liberation du détenu.

Ces comptes auraient un double impact positif. La productivité des détenus s’accroîtrait à un rythme soutenu suivi de réalisation de gros profits avec un épanouissement des initiatives créatrices des détenus.

De deux, la reinsertion sociale à la liberation des détenus s’en trouvera aisée surtout que ces derniers ne perdront pas les repères sociaux. Ils se relanceront aisément dans la vie active.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité