Le Rwanda lance le plan de réhabilitation du bassin versant de la rivière Nyabarongo

Publié par Ange de la victoire Dusebemungu
Le 27 mars 2017 à 07:41
Visites :
56 2

Samedi 25 Mars 2017 le ministre rwandais des Ressources naturelles, Dr Vincent Biruta, a lancé officiellement le plan de réhabilitation du bassin versant de la rivière Nyabarongo lors des Travaux communautaires qui ont attiré les habitants de Muhanga, les agents des ministères et agences gouvernementales, les partenaires en développement, les acteurs privés, les services publics et les ONGs.

Cet événement a également coincidé avec le lancement officiel des activités du programme Water for Growth Rwanda logé au sein du ministère des ressources naturelles (MINIRENA) exécuté en étroite collaboration avec le département intégré des ressources en eau de Rwanda Water and Forests Authority avec financement de l’ambassade du Pays-Bas au Rwanda.

Ces activités de protection de l’environnement ont également coïncidé avec la clôture officielle de la Semaine nationale de l’eau, des forêts et de la météorologie. La cérémonie de lancement de ce plan de protection du bassin versant de la Nyabarongo a été précédée par l’organisation de travaux communautaires « Umuganda » qui se sont déroulés dans le secteur Mushishiro du district de Muhanga par où passe la rivière Nyabarongo sur laquelle il a été érigé un barrage hydroélectrique.

Une foule nombreuse de locaux s’est jointe aux dignitaires gouvernementaux et des expatriés dans cette activité de creusement des tranchées adjacentes au réservoir dudit Barrage Hydroélectrique.

Mis au point par un grand groupe d’intervenants gouvernementaux et d’experts partenaires internationaux, le plan de réhabilitation de ce bassin versant est un guide de gestion intégrée des ressources en eau (GIRH) comme approche globale du gouvernement en matière de gestion de l’eau.

Les activités stratégiques du Gouvernement rwandais pour ce bassin versant de la Nyabarongo comprennent la protection des zones tampons entre le réservoir et la rivière. Ici, il sera question de reboisement, d’aménagement de terrasses à coupe étroite, de terrasses de banc, de terrasses progressives et de l’agroforesterie.

Ce bassin versant qui occupe la superficie de 3 348 km² (12,7% de la superficie totale du Rwanda se localise dans les deux provinces Sud et Ouest du Rwanda dans les districts de Nyamagabe, Huye, Nyanza, Ruhango, Muhanga, Karongi, Ngororero et Rutsiro ; avec une population d’environ 1.178.588.

Lors du lancement de ce plan dans lequel contribue énormément le Programme Water for Growth , le Dr. Vincent Biruta, Ministre des ressources naturelles, a exhorté les communautés locales à donner leur pleine collaboration car, a-t-il dit, elles sont les premiers bénéficiaires de l’impact positif de ce programme de protection de l’environnement.

"Aujourd’hui nous lançons le plan de réhabilitation du bassin versant de la rivière Nyabarongo. Cette fois ci, nous allons mener beaucoup d’activités allant dans ce sens. Nous allons aménager des terrasses radicales dans vos parcelles, faire le boisement et l’agroforesterie, creuser de tranchées pour contrôler de l’érosion des sols qui affecte la qualité de l’eau de la rivière », a déclaré le Dr. Vincent Biruta montrant que ces activités de protection de l’environnement amélioreront en même temps la rétention de leur sol fertile et partant, les fermiers bénéficiaires de ces mesures verront s’accroître leur productivité agricole.

« Vous avez réalisé que cette rivière joue un rôle important dans votre vie socio-économique. Si vous ne prenez pas de mesures concrètes, cette centrale hydroélectrique (centrale hydroélectrique Nyabarongo I) ne pourra pas donner l’électricité que vous utilisez dans votre vie quotidienne. Ce que je vous demande, c’est votre pleine coopération dans toutes les activités que nous entreprenons. Ne prenez pas cela comme ça ne fait que profiter aux partenaires. Non ! C’est vous qui en profiterez d’abord, ce n’est pas l’ambassade, c’est bien vous les premiers bénéficiaires de ce projet ", a indiqué le Ministre Dr. Biruta aux habitants de cette région à la grande satisfaction de différents partenaires présents à la fonction dont Frederique de Man, ambassadrice des Pays-Bas au Rwanda.

De son côté, l’Ambassadrice Frédérique a souligné qu’il y aura une collaboration,un travail d’équipe avec tous les niveaux pour assurer le succès de ce projet.

« Vous verrez que bientôt, qu’avec ces activités de protection de votre environnement immédiat, la productivité de vos terres s’accroîtra car elles seront protégées contre l’érosion », a indiqué l’Ambassadrice Frédérique aux fermiers agricoles exploitant ce bassin versant de la Nyabarongo, parlant de l’approche intégrée autour du projet de construction du barrage hydroélectrique qui s’accompagne de mesures fortes de protection de l’environnement, lesquelles permettent une grande productivité agricole des riverains et de bonnes recettes de vente de leurs produits et, partant, de l’élévation de leurs conditions de vie .

La vision de l’Ambassadrice Frédericque pour le bassin versant de Nyabarongo est d’avoir un espace bien géré, un bassin qui abrite des communautés prospères vivant en harmonie avec leur environnement et tirant des avantages sociaux et économiques des services écosystémiques durables. Pour cela, elle a recommandé un travail en synergie de différents intervenants gouvernementaux, ceux du secteur privé et autres partenaires pour la réussite de ce vaste programme.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité