Le Président de France Emmanuel Macron pris au mot par un analyste critique africain

Publié par IGIHE
Le 6 septembre 2017 à 01:38
Visites :
56 2

Le Président français Emmanuel Macron, sur son compte twitter, a fait une analyse situationnelle de l’Afrique et des Africains qui pondent des enfants à la douzaine, y trouvant une hesitation des investisseurs occidentaux à y placer leurs affaires et leurs capitaux.



« Avec une famille qui a sept, huit enfants en Afrique, investissez des milliards rien ne changera(…) Le défi de l’Afrique est civilisationnel »


, a donc dit Emmanuel Macron. Il semble dire que tous les revenus des ménages finissent dans les ventres de leurs rejetons. Donc pas d’épargne, ni personnelle, ni publique.

Ni publique parce que le budget alloué par les Gouvernements africains aux programmes d’assistance sociale (education, santé, couverture d’assurance, lutte contre les épidémies, interventions gouvernementales pour les PMEs, infrastructures socioéconomiques …), souvent donné par l’Occident à l’Afrique sous forme d’aide, est faramineux tous les ans. Ce qu’il évite de souligner c’est que ces pays africains sub sahéliens, ont une gestion des affaires publiques héritée dans anciens temps royaux ou impériaux, la conscience sociale traditionnelle du chef supréme, faisant la pluie et le beau temps, restant fortement incrustée dans l’esprit républicain actuel pour créer des chefs d’Etat dictatoriaux créant un système de redistribution très inéquitable des revenus ; un système qui s’accompagne de pratiques corriuptrices, de favoritism et de non équité dans la gestion de la chose publique.

Sur les réseaux sociaux, cette tirade du Chef de l’Etat français n’a pas donné matière à réflexion dans l’esprit des intellectuels africains. Pire, elle a reveille un sentimentalism africain plat, un sursaut de panafricanisme déplacé. Les intellectuels africains se sont sentis blesses dans leur for intérieur.

Au lieu de comprendre la portée profonde de cette tirade et examiner là où le bats blesse, les utilisateurs africains de réseaux sociaux crient : sus à l’usurpateur. En témoigne le texte anonyme reproduit ci après :

« 

Monsieur Macron les africains n’ont pas besoin de votre civilisation de débauche. Parce qu’avec votre civilisation : un homme peut coucher avec un homme ; une femme peut coucher avec une femme ; un président célibataire peut avoir deux maîtresses à la fois ; une femme peut coucher avec son chien ; un enfant peut insulter son père et sa mère sans problème ; un enfant peut faire emprisonner ses parents ;avec votre civilisation quand les parents prennent de l’âge on les emmène à la maison de retraite et enfin avec votre civilisation un jeune homme peut vivre avec une femme qui a l’âge de sa mère ou sa grand-mère sans problème, votre cas en est une parfaite illustration ! Les africains n’ont aucune leçon de civilisation à recevoir des gens de ton acabit !

L’Afrique est de loin le continent le plus riche au monde avec ses énormes richesses minières. Ce qui retarde ce continent c’est le pillage à grande échelle de ses ressources par les grandes puissances, la France en tête ! Tout le malheur de l’Afrique vient de ce pays qui réalise ses ambitions sur le dos des africains avec la complicité de ces traitres qui n’hésitent pas à sacrifier des générations entières en livrant leurs pays à l’ancienne puissance colonisatrice. Ces derniers confient tous les secteurs clés de leurs économies à la France.

En réalité ils mènent la stratégie ou vision politique voulue par l’ancien colon. Ce qui contribue à enfoncer leurs populations dans une misère et une pauvreté extrême. Ceci est la cause des coups d’états, des guerres civiles, des génocides, des famines, avec des despotes à la tête de ces pays qui sont maintenus au pouvoir par la France car ce dernier satisfait toutes leurs exigences !

LA France N’EST RIEN SANS L’AFRIQUE ! Le jour où les pays africains tourneront le dos à la France ce pays plongera dans le chaos ! Tant que les pays africains ne se départissent pas de cette domination de l’ancienne puissance coloniale en prenant en charge leur propre destin comme l’ont fait les pays asiatiques, ce sera très difficile pour eux de sortir du gouffre.

Le défi de l’Afrique, c’est de se débarrasser de la France. Parce que cette dernière n’est pas la solution à son sous développement, elle est au cœur du problème !


 »


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité