Le FMI accorde une tranche de 25 millions au Rwanda pour sa vitalité économique

Publié par IGIHE
Le 25 juillet 2017 à 02:32
Visites :
56 2

Le FMI va accorder au Rwanda un prêt de 25 millions de dollars américains ; ce qui constitue une deuxième partie déboursée de l’emprunt global de 204 millions de dollars soit 159.7 milliards de francs consenti en juin 2016 pour constituer un fonds où puisent les banques commerciales locales en quête de liquidités.

L’accord de ce prêt signé l’an dernier était motivé par le souci de lutter contre la chute des prix des exportations premières sur le marché international et par celui de produire plus et divers quitte à baisser le volume des importations.

The Newtimes rapport qu’en juin 2016, à la date de la signature de l’accord, le Rwanda avait reçu la première tranche de 72.09 millions de dollars comme première tranche de cet emprunt global.

La décision de livrer la deuxième tranche de l’emprunt a été conditionnée par un rapport d’évaluation conduit par le FMI portant sur l’appréciation de la Policy Support Instrument (PSI) et de la Standby Credit Security (SCF). Ce rapport sorti la semaine dernière confirme le fait que le Rwanda a connu régulièrement un développement économique durant ces 20 dernières années lié en grande partie par des strategies de développement conçues et mises à execution. Parmi les synergies de développement citées, il est question de programmes de lute contre la pauvreté, ceux du genre et ceux de promotion des investissements.

“Le Rwanda est apprécié pour sa volonté politique des stratégies économiques, de promotion des hommes d’affaires locaux et de creation de plus d’infrastructures socio économiques. Ceci a eu un impact positif sur les programmes de développement, la promotion des investissements, la creations des infrastructures socio économiques nationales et la protection du franc rwandais”, a dit Tao Zhang, le Vice-Président du Fonds Monétaire International et Président ad interim du Conseil d’administration.

Le Conseil d’Administration du FMI a félicité le Rwanda pour son mode de gestion qui allège les défis commerciaux mondiaux et comment il tente de lutter contre le déséquilibre criant de la balance des paiements, le rapport Import-Export.

Zhangs est confidant que la croissance économique du pays va se mieux porter cette année en rapport avec l’année 2016/2017 qui a connu une croissance onomique de 5.9%.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité