Le Coltan, cet Or terne, dans tous les esprits ; on le cherche par tous les moyens au péril de sa vie

Redigé par IGIHE
Le 6 février 2018 à 06:27

Gatsibo : Le Coltan est devenu une obsession lancinante dans ce district de la Province de l’Est. On entre dans les carrières desaffectées pour tenter sa chance. Des fois, les éboulements ensevelissent vivants ces mineurs improvisés.

C’est ce qui se passe dans le Village Rwarega du Secteur Remera en District Gatsibo. Ici il y a une carrière où on extrait du Coltan. Ici, tout le monde est sens dessus dessous à la recherche de ce coltan.

Les premiers ayant droit, habitants de Rwarenga où se trouve la mine en question, se voient attaqués et des fois blessés par de jeunes gens portant des armes traditionnelles. Ils sont spoliés de leurs pierres précieuses, a confié à IGIHE Gasana Richard, maire de Gatsibo qui dit avoir assis des stratégies de lutte contre ce banditisme.

"Trois honnêtes mineurs ont été, à ce jour, agressés à des périodes différentes et dépouillés de leurs pierres précieuses qu’ils venaient de collecter de la mine. Mais cela se fait opendant la nuit car eux aussi n’ont pas le droit de s’adonner à ce genre d’activités sans autorisation préalable du Ministère des Mines et Environnement",a dit le Maire disant que même, suite à un éboulement, un de ces mineurs a été gravement blessé dans cette mine pour mourir à l’hôpital où il avait été emmené d’urgence.

"Nous tenons beaucoup de réunions populaires de dissuasion aux mineurs nocturnes pour leur dire les dangers qu’ils encourent", a-t-il ajouté.

Il faut qu’ils comprennent que ces pierres précieuses sont les leur, qu’ils n’ont qu’à s’organiser pour demander une autorisation ministérielle, a-t-il dit.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité