« Taxe de sûreté » avantageuse mais dont les commerçants se méfient

Publié par INGABIRE Luc-Noël
Le 10 avril 2014 à 06:07
Visites :
56 2

Les recettes provenant de la nouvelle taxe dénommée « Taxe de sûreté » aidera dans l’achat de scanners à rayons x pour augmenter la sécurité des marchandises. Cette affirmation émane de Jean Harahagazwe, directeur de la politique fiscale au ministère des finances. Néanmoins, les commerçants s’en méfient de cette nouveauté.

Dans la nouvelle loi budgétaire 2014, il a eu une introduction d’une nouvelle taxe qui sera payée par les commerçants. Cette taxe porte le nom de « Taxe de sûreté ». Cette taxe est payée sur toute marchandise d’importation. La taxe de sûreté s’élève à 1,15% du volume d’importation.

Du côté des commerçants, ce n’est pas l’enchantement vis-à-vis de cette loi établissant cette nouvelle taxe. Beaucoup de commerçants se méfient d’ailleurs de cette taxe puisqu’ils la payent en liquide sans aucune attestation de payement.

Au cours d’une conférence animée par l’OBR ce mercredi 9 Avril 2013, Jean Harahagazwe signifie que les commerçants y trouveront leur compte, surtout en ce qui est de gagner le temps. Auparavant, les marchandises devraient être déchargées, ce qui prenait beaucoup de temps. Mais avec les scanners à rayon x, cette procédure de contrôle changera et sera très rapide. De plus, cela facilitera pour sécuriser les recettes. Il y aura aussi la réduction des fraudes.

Ici, vous saurez que le carburant n’est pas concerné par cette taxe de sûreté parce que le prix de ce produit est fixé par l’Etat. De plus, l’augmentation de la taxe sur carburant signifierait la hausse de tous les autres produits, a-t-il indiqué Jean Harahagazwe, directeur de la politique fiscale au ministère des finances.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité